L’industrie sidérurgiste mondiale subit une forte pression depuis la décision des USA d’appliquer des droits de douanes. Le niveau des exportations mondiales, engendré par la surcapacité de production, déstabilise la pérennité de la filière au Maroc.

C’est dans ce sens que l’Association des sidérurgistes du Maroc (ASM), regroupant tous les producteurs marocains d’acier (long et plat), est montée au créneau pour défendre la politique industrielle locale, demander le maintien des mesures de sauvegarde et la mise en place d’une taxation supplémentaire. L’ASM affirme sa position quant à la nécessité absolue de maintenir les mesures de sauvegarde instaurées et futures, et mettre en place une taxation supplémentaire afin d’aligner le niveau de protection à celui pratiqué dans la région et dans le reste du monde et préserver ainsi, ses investissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.