Journée du Maroc à Los Angeles: Une date chargée d’Histoire…
Journée du Maroc à Los Angeles: Une date chargée d’Histoire…

La proclamation du 19 novembre « Journée du Maroc à Los Angles » se veut un hommage à un pays qui constitue « un phare de lumière et d’espoir » pour le Moyen-Orient et le monde entier, a affirmé l’ancien maire de la métropole californienne, Antonio Villaraigosa.

« Ce fut un véritable honneur pour moi de travailler avec la mairie de Los Angeles pour déclarer aujourd’hui la « Journée du Maroc », à travers laquelle nous honorons un pays en tant que phare de la lumière et de l’espoir pour le Moyen-Orient et le monde entier », a-t-il déclaré à la MAP, à l’issue d’un dîner de gala honorant la Dynastie Alaouite en tant que « Dynastie de Tolérance » et présidé, mardi soir à Los Angeles, par SAR la Princesse Lalla Hasnaa.
« La ville de Los Angeles est la cité où le monde se réunit. Nous venons de tous les coins de la Terre en direction du phare de la lumière qui nous accueille. Et à bien des égards, c’est aussi ce que le Maroc représente pour le Moyen-Orient, un lieu de tolérance, de paix et de coexistence, un lieu où les Juifs sont les bienvenus », a ajouté A. Villaraigosa qui a servi comme maire de 2005 à 2013.

Il a en outre a exprimé son admiration à « la réponse ferme » de Feu SM Mohammed V à la demande du régime de Vichy de leur remettre tous les Juifs du Maroc, dans laquelle le regretté Souverain avait dit : « il n’y a pas de Juifs au Maroc, seulement des Marocains ».
« Si nous pouvions tous vivre selon cette règle, à savoir que Marocains, Américains, Musulmans, Juifs et Chrétiens sont des êtres humains, le monde serait merveilleux! », a-t-il conclu.

La proclamation de la « Journée du Maroc à Los Angeles », par l’Assemblée et le Sénat de l’Etat de Californie, intervient en reconnaissance de l’engagement royal infaillible pour la tolérance et la paix.

Lue lors du dîner de gala organisé à l’initiative de « Em Habanim Sephardic Congregation and Community Center », cette proclamation souligne ainsi que la Dynastie Alaouite, sous Feu SM Mohammed V, Feu SM Hassan II, et Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a « démontré l’engagement du Maroc à être une voix de la paix en Afrique du Nord et dans le monde arabe, en particulier pour la communauté juive qui possède une longue histoire au Maroc ».

Le texte de la Proclamation félicite Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Maroc pour « leur engagement sans faille dans la lutte contre l’antisémitisme en Afrique du Nord à travers l’éducation, et pour la création d’un environnement propice à l’inclusion, à la tolérance et à la paix » au sein du Royaume, affirmant que cet effort est à même de servir de modèle pour les autres pays de la région.

Pour rappel, la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, mardi soir à Los Angeles, un Dîner de Gala qui honore la Dynastie Alaouite en tant que “Dynastie de Tolérance”, et procédé, au nom de Sa Majesté le Roi, à la décoration de Maurice Marciano, Homme d’affaires, des insignes de Commandeur du Wissam Al Arch, et de MM. Jack Rimokh, Homme d’affaires, Sidney Chriqui, président fondateur de la congrégation Em Habanim et le Rabbin Joshua Bitton, chef spirituel de la congrégation de Hebanim Sephardic, des insignes d’Officier du Wissam Al Arch.

Maurice Marciano est un homme d’affaires de renom.
Après sa retraite en 2012, il a notamment rejoint le conseil d’administration du Musée d’art contemporain (MOCA).
Natif de Fès, Jack Rimokh a créé une des plus grandes entreprises de la maroquinerie au monde. Il est l’un des leaders respectés de ce secteur.
Sidney Chriqui est né à Casablanca et étudié à l’Ecole Industrielle et Commerciale.
En 1948, il a immigré aux États-Unis où il a travaillé pour le Corps des ingénieurs menant une prestigieuse carrière de 40 ans dans des postes de responsabilités sur quatre continents.

L’un des fondateurs de la congrégation Em Habanim Sephardic en 1974, S. Chriqui est poète et écrivain. Il est auteur notamment d’un livre sur le Maroc.
Né à Ouazzane et résidant à Los Angeles depuis plus de 45 ans, le Rabbin Joshua Bittan est conférencier parlant couramment quatre langues.
Il combine un point de vue séfarade/marocain traditionnel avec une connaissance approfondie des réalités et des défis de la société moderne.

Dans des déclarations à l’issue de la remise des décorations, les récipiendaires ont fait part de leur profonde émotion et leur grande fierté d’être ainsi distingués, tout en exprimant leur immense gratitude et leur profonde reconnaissance à SM le Roi Mohammed VI, Commandeur des croyants, pour le rôle crucial dans la protection de la communauté juive du Maroc, la préservation du patrimoine judéo-marocain et la promotion de la tolérance et le vivre-ensemble.

Par la suite, il a été présenté à Son Altesse Royale le Livre d’Or, un album de témoignages de la communauté juive marocaine qui perpétue l’héritage marocain aux Etats-Unis, ainsi que les déclarations de l’Assemblée et du Sénat de l’Etat de Californie reconnaissant SM le Roi Mohammed VI et sa Nation comme tolérants et combattants l’antisémitisme en Afrique du Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.