Journée mondiale de lutte contre le Sida: La généralisation du dépistage n’est toujours pas acquise

Journée mondiale de lutte contre le Sida La généralisation du dépistage n’est toujours pas acquise
Journée mondiale de lutte contre le Sida La généralisation du dépistage n’est toujours pas acquise

L’accès au dépistage du VIH continue de s’améliorer au Maroc avec la réalisation de presque 750.000 tests en 2017, selon les données du ministère de la Santé dévoilées à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA. En foi de quoi, ajoutent la même source, 70% des personnes vivant avec le VIH au Maroc connaissent leur statut sérologique, alors que le reste l’ignore. D’après l’ONUSIDA, 9,4 millions de personnes vivant avec le VIH ne connaissent pas leur statut dans le monde, dont 100.000 vivant dans la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA).

Dans la région, le Maroc reste toutefois l’un des pays où le taux de couverture des malades avec un traitement antirétroviral est plus élevé que la moyenne régionale. En effet, le taux de couverture est estimé actuellement à 58 % des personnes vivant avec le VIH, contre 29% pour la région MENA. Au total, le nombre de personnes vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral a atteint plus de 12.100 au Maroc à fin juin 2018, contre 5.301 en 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.