La Chine locomotive de l’innovation: L’OMPI l’atteste…

La Chine locomotive de l’innovation L’OMPI l’atteste…
La Chine locomotive de l’innovation L’OMPI l’atteste…

Un nouveau record est à l’actif de la Chine avec 1,38 million de demandes de brevets en 2017, signale le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, agence spécialisée de l’ONU. Même s’il s’agit d’un indicateur imparfait du degré d’innovation d’un pays, il n’en reste pas moins révélateur d’une tendance lourde. A en croire les chiffres de l’OMPI, la Chine est demeurée l’an dernier le moteur de la croissance du nombre de dépôts de demandes de brevets et d’enregistrement de marques, de dessins et modèles industriels.

Les innovateurs du monde entier ont déposé 3,17 millions de demandes de brevets en 2017, soit une hausse de 5,8 % pour la huitième année consécutive. L’activité mondiale de dépôt de demandes d’enregistrement de marques s’est élevée à 12,39 millions, tandis que celle concernant les dessins et modèles industriels a atteint 1,24 million.

« La Chine a enregistré le volume de demandes le plus élevé pour chacun de ces droits de propriété intellectuelle, les innovateurs et les créateurs de ce pays, ainsi que les entités étrangères, cherchant à protéger et à promouvoir le fruit de leur travail dans une des grandes économies les plus florissantes au monde, », indique le rapport de l’OMPI.

L’Office chinois de la propriété intellectuelle a reçu un record de 1,38 million de demandes de brevet en 2017, en hausse de 14,2 % sur un an. Il devance les Etats-Unis (607.000), le Japon (318.500), la Corée du Sud (205.000) et l’Office européen des brevets (166.500). Ces cinq bureaux rassemblent environ 85 % du total mondial. « L’innovation soutenue par la propriété intellectuelle » est une composante de plus en plus importante de la concurrence et de l’activité commerciale, affirme le directeur général de l’OMPI Francis Gurry.

A signaler que pour les dépôts à l’étranger, les Etats-Unis font toujours la course en tête, avec près de 231.000 demandes, suivie du Japon (200.370), de l’Allemagne (102.890), de la Corée du Sud (67.484). La Chine n’arrive qu’en cinquième position, avec 60.310 demandes. Le nombre de demandes de brevets est une mesure imparfaite de l’innovation car il ne mesure pas la qualité du brevet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.