La coupe est pleine, chef: Misons sur le Mondial 2026…

La coupe est pleine, chef: Misons sur le Mondial 2026…

Dans un échange avec un scrutateur de la scène nationale, un des épisodes de Tom & Jerry sied parfaitement pour résumer la situation dans le Royaume, m’a-t-il rappelé. C’est celui du tuyau qui fuit au point de donner le tournis au sympathique chat aux contorsions mondiales. A chaque fois qu’il tente de normaliser le débit d’eau dans le tuyau, en colmatant un trou qui mobilise sa patte élastique en guise d’emplâtre, une autre fuite se déclare illico pour lui fausser le jeu. Une reproduction de Sisyphe à la sauce très enlevée d’Hollywood, quoi !

Mais que vaut tout ce charivari alors que des officiels marocains ont tenté, depuis samedi dernier, d’assurer le vulgus pecum que le Maroc a des chances pour remporter l’organisation de la Coupe du Monde de football prévue pour 2026. Et que les moyens financiers idoines tourneraient autour de 16 milliards de dollars à tout casser. Rien de dispendieux puisque cela ne représente que 4% du PIB mobilisable sur les années à venir. Un programme d’investissement à très forte charge publique dont bénéficierait la mise à niveau de quelques secteurs dans le pays. Santé, Sports et Tourisme en tête.

Personnellement, j’ose à peine visualiser les liasses de billets verts que la messe footballistique mobilisera, aux dires de nos honorables responsables. Mais je donnerais ma main au feu qu’une partie serait largement suffisante pour colmater non seulement les mines tueuses d’hommes à Jerada, mais pour rendre vie à une cité minière morte on en faisant, par exemple, un immense campus dédié aux nouvelles technologies qui distinguent aujourd’hui les nations globalisantes de celles dites globalisées. De cette belle cagnotte, il y a de quoi redonner aussi le sourire aux habitants d’Al-Hoceima et de ses banlieues sinistres où l’on ne vivote que par le concours des petits, comme des grands trafics. Plus, une enveloppe de cette somme pourrait redimensionner l’approche INDH dans la région d’Essaouira et couper ainsi l’herbe sous les pieds de toux ceux qui exploitent le substrat cultuel pour se refaire une virginité sur le dos des millions de desesperados du Royaume. Et un petit transfert de cette grosse cagnotte pour la région du Draa pourra rendre justice à Zagora et ses habitants qui peinaient à étancher leur soif. C’était l’été dernier.

La tentation est forte de dire que le pays aurait gagné à mobiliser une « task force » pour rattraper les temps perdus d’un modèle de développement qui a atteint, comme l’affirme la plus haute autorité du pays, ses limites. Et dans ce dossier des plus déterminants pour le pays, je reste convaincu que My Hfid El Alami aurait apporté une contribution des plus singulières. Lui qui, pour rappel, occupe un maroquin de choix dans l’équipe d’El Othmani en veillant sur l’Industrie, le commerce etc.

Mais qu’à cela ne tienne ! Tout doit et peut attendre. Car rien ne vaut le terrain… Où plutôt les terrains où l’image du ballon rond en chandelle fait chavirer tout un pan du peuple branché Botola, Calcio, Liga, etc. Que ne faut-il pas économiser pour faire rêver les Marocains en couleur. En leur vendant un peu de ce vent qui permet au Royaume de rester « in » parmi le concert des nations en s’empressant de représenter sa candidature, une fois de plus, pour accueillir la Coupe du Monde de 2026. Quitte à entrer en conflit larvé avec les Américains qui ont tous les atouts pour nous damer le pion. L’affaire, dira-t-on, est stratégique. Elle relève du soft power. L’espoir est que le verdict de la FIFA puisse remonter le moral aux Lions de l’Atlas qui veulent rugir en Russie. Mordre les plates-bandes de l’Amérique fait partie du jeu. Y gagnera-t-on pour autant ? Avec la rage de l’America First, le doute est permis. Surtout que l’Oncle Sam a dévoilé son jeu face au monde avec la danse aux épées à Riyad. Tout déployer pour plaire et pour rafler la mise. Et sur ce dossier là, il n’y a aucun doute à se faire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.