La FRMF en mal de gouvernance : Le Golf comme aiguillon…

La FRMF en mal de gouvernance: Le Golf comme aiguillon...
La FRMF en mal de gouvernance: Le Golf comme aiguillon...

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

N’est pas Prince qui veut! Au moment où le prince My Rachid donne l’exemple en matière de gouvernance en tant que président de La Fédération Royale Marocaine de Golf, à la Fédération Royale Marocaine de Football on assiste à une démarche contraire pour ne pas dire que l’on se retrouve face au fait du prince au sens arbitraire du terme !

Pour rappel, en vertu de la loi 30-09, les Fédérations sportives sont les « extensions bureaucratiques de l’Etat » car elles participent à l’exécution d’une mission de service public. Mais plutôt que d’être le prototype en matière de gouvernance rationnelle, sans qu’elle soit minée par l’opacité et les conflits d’intérêts, la FRMF demeure, comme par le passé, sous le joug d’un commis d’État, échappant à la régulation… régalienne. Comme si le football était « une zone de non-droit ». A la tête de la FRMF, on trouve Faouzi Lekjaâ, inéligible es qualité de directeur du budget de l’Etat! Depuis son arrivée en avril 2014, on est face à la folie des grandeurs au regard des moyens démentiels investis dans le football au détriment d’autres disciplines sportives plus compétitives et d’autres secteurs vitaux comme la Santé, l’Education, etc… On estime à 15 milliards de dirhams les fonds qui y ont été injectés entre fonctionnement de la FRMF et infrastructures sportives… Le drame ne réside pas dans l’opacité et/où l’absence de l’audit de la Cour des Comptes, mais dans l’opportunité de pareils engagements budgétaires dont l’impact s’avère nul. Serait-ce parce que l’actuel patron de la FRMF préside aux destinées de la très puissance Inspection Générale des Finances (IGF) ?

Mouiller le Roi ?

A voir comment Faouzi Lekjaâ gouverne la FRMF, on devinera aisément que l’on est face à un système « d’Etat dans l’Etat » qui n’a jamais fait tiquer le Conseil du Gouvernement. Un système de gouvernance qui nous rappelle celui des « États Totalitaires Globalitaires »!A la FRMF, la règle démocratique de séparation des pouvoirs n’est absolument pas respectée : c’est le président du parquet général du Maroc qui préside aux destinées la Commission Fédérale d’éthique!

Le dernier communiqué de la FRMF qui a porté sur la réunion du Comité Directeur Fédéral de lundi dernier en dit long sur le mélange des genres. Un communiqué qui, dans son préambule, affirme « la sollicitude royale pour le football et l’intérêt royal porté à l’Equipe Nationale »… pour anesthésier les consciences. Une manière qui viserait à clouer le bec à ceux qui n’entendent pas Lekjaâ de cette oreille. Mais ce que feint d’oublier le Président de la FRMF, c’est que « cette sollicitude royale et cet intérêt royal » n’existent que dans son imaginaire car hormis la Lettre Royale « du plus sport » en 2008, le Souverain n’a jamais décidé via un Conseil des ministres, ni du choix stratégique pour développer le sport, ni de la promotion prioritaire du football, discipline qui, au demeurant, coûte cher aux contribuables. Tel choix stratégique doit  être proposé par le Conseil du Gouvernement pour le soumettre à l’approbation du Conseil des ministres  en vertu de l’article 92 de la Constitution du Royaume du Maroc.

Autrement dit, ce qui se fait à la FRMF n’engage que Faouzi Lekjaâ et en aucune manière l’institution royale qui, faut-il le rappeler, demeure au dessus de la mêlée! Personne ne peut déroger au principe de la responsabilité et de la reddition des comptes en prétendant jouir d’une quelconque « sollicitude royale »…

le Prince My Rachid qui se conforme à la législation en vigueur sans faire prévaloir une quelconque « sollicitude royale »
le Prince My Rachid qui se conforme à la législation en vigueur sans faire prévaloir une quelconque « sollicitude royale »

Le meilleur exemple de ce qu’on appelle les « best practice » en la matière est l’œuvre du Prince My Rachid qui après son élection il y a quelques mois  à la tête de la Fédération Royale Marocaine de Golf a choisi de démarrer sous les meilleurs auspices qui soient. Il a commencé par auditer cette Fédération sur tous les plans avant de demander l’avis et l’accompagnement du ministère de la Jeunesse et des sports pour réaliser les mues nécessaires. Oui, c’est le Prince My Rachid qui se conforme à la législation en vigueur sans faire prévaloir une quelconque « sollicitude royale » pour esquiver d’une manière ou d’une autre ce sacro-saint principe constitutionnel,  responsabilité et reddition des comptes,  martelé par le Roi Mohammed VI, dans le discours du Trône (juillet 2017). La messe est dite!

1 COMMENTAIRE

  1. Consternant!!!
    Votre article est une attaque en règle contre une personnalité qui fait de l’excellent travail à la tête de la FORME.
    Pourquoi?
    Les amateurs de football comme moi ne regardent que le résultat.
    Pour la première fois de son histoire le.football marocain dispose de stades dignes de ce nom, les clubs commencent à se structurer, l’équipe nationale du Maroc commence à apparaitre dans les classements mondiaux, des joueurs de la Botola sont transférés à des des montants records dans différents championnats du monde entier.
    Au Maroc les personnes qui bossent et qui reussissent dérangent et suscitent des sentiments bizarres, un mélanger de haine de jalousies et autres sentiments malsains.
    Je reste attentif à vos explications pour m’éclairer la lanterne.
    Mais de grâce n’evoquez pays le mot démocratie pour expliquer votre « mitraillage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.