La marine sénégalaise se renforce Des patrouilleurs et des missiles français
La marine sénégalaise se renforce Des patrouilleurs et des missiles français

Le Sénégal cherche à acquérir auprès de la France trois nouveaux patrouilleurs hauturiers ainsi qu’un lot de missiles surface-surface et mer air. Les accords conclus à Dakar entre les gouvernements incluent cette dimension militaire.

C’est Kership, co-entreprise de Piriou et Naval group, qui est appelée à livrer à la marine sénégalaise les trois patrouilleurs hauturiers OPV 58, contrat de « plusieurs centaines de millions d’euros », selon Pascal Piriou, président du groupe.

Le contrat signé au palais présidentiel sénégalais en présence du chef de l’État Macky Sall et du Premier ministre français Édouard Philippe, comporte aussi l’achat de missiles mer-mer et mer-air de l’européen MBDA, dont le siège est au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine).

Réélu en février, M. Sall avait promis d’augmenter significativement l’effort militaire sénégalais. L’armée de terre qui compte sur un effectif de 20.000 devrait être porté à 30.000 hommes d’ici à 2025.
Dans cet effort, la marine qui semble choyée puisque ses effectifs doivent doubler (en passant de 1.000 à 2.000) parallèlement à l’acquisition de matériel « high tech ».
Un impératif au regard des gisements de gaz et d’hydrocarbures qui doivent être mis en exploitation en offshore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.