La Santé face à ses maux : Dr Chafii sanctionné !

La Santé face à ses maux : Dr Chafii sanctionné !
La Santé face à ses maux : Dr Chafii sanctionné !

Le médecin Mehdi Echafiî qui officiait au sein de l’hôpital Hassan 1er de Tiznit a été condamné à payer une amende de 30.000 Dh au terme d’un procès en « diffamation ». Une sentence qui n’a pas laissé de marbre les réseaux solidaires dont bénéficie ce pédiatre chirurgien qui a osé braver l’omerta en disant haut et fort que la délégation de la santé à l’échelon provincial ne comptait pas que des anges et autres chevaliers preux de la vertu.

La décision de la justice a indigné les soutiens, nombreux, du médecin qu’ils qualifient d' »insulte envers les Marocains et envers leur droit à la santé« . Active, le réseau de solidarité a lancé une campagne de collecte de fonds payer l’amende à la place du condamné.

A la sortie du tribunal, le médecin n’a pas ravalé sa langue.  En apostrophant l’actuel ministre de la Santé Anas Doukkali. « Dire que j’ai été poursuivi pour diffamation, et ignorer la vraie raison derrière ma condamnation c’est comme me demander de démissionner ou d’abandonner le secteur », a-t-il claironné.

Nul besoin de rappeler que le déroulé de cette chronique judiciaire peine à occulter les maux dont souffre le secteur de la Santé dans le Royaume. Maux en tête desquels le défaut de bonne gouvernance est décrié. Mais pas seulement.

Contre mauvaise fortune, A. Doukkali fait bon cœur et espère voir le budget de son département, qui ne représente que 5,8% du budget général de l’Etat en 2018 passer à 8% en 2019. L’espoir est que l’injection de nouveaux fonds ne soit pas un prétexte pour siphonner davantage, via des indélicats, les budgets de la Santé.  Pour rappel, le secteur de la santé a bénéficié d’un budget général de 14,7 Mrds de Dh, outre les 964 MDH dans le cadre des SEGMA (services de l’Etat gérés de manière autonome). Sur le premier montant, 7,9 milliards sont réservés aux charges de personnel, 4,3 milliards au matériel et dépenses diverses. Soit un total de 12,2 Mrds de Dh. Le reste, à savoir 2,5 milliards, est consacré aux dépenses d’investissement. Le tout a-t-il été bien géré ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.