L’Algérie réaffirme son appui au Polisario: La danse de la mort de Bensalah à Mexico

L’Algérie réaffirme son appui au Polisario La danse de la mort de Bensalah à Mexico
L’Algérie réaffirme son appui au Polisario La danse de la mort de Bensalah à Mexico

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation algérien, a réitéré le soutien « constant » de son pays au Polisario, lors d’un entretien avec le chef du Front Brahim Ghali. Cela s’est déroulé au Mexique, là où le deuxième personnage de l’Etat algérien a fait un déplacement pour représenter le Président Bouteflika à la cérémonie d’investiture du nouveau président du Mexique Andrés Manuel López Obrador.

Au chef du Front Polisario, A. Bensalah a réitéré « le soutien constant de l’Algérie au peuple sahraoui pour le recouvrement de ses droits, conformément à la légalité internationale et aux résolutions des Nations unies », selon le communiqué diffusé par l’agence officielle algérienne APS.

Le momentum d’une telle réaffirmation de la sempiternelle position figée d’Alger n’est pas fortuit. Car il intervient à quelques jours seulement de la table-ronde de Genève qui tente, sous la houlette du représentant du SG de l’ONU, d’ « ouvrir un nouveau chapitre dans le processus politique », comme l’indique la lettre d’invitation envoyée par Horst Köhler au Maroc, au Polisario, à la Mauritanie et à l’Algérie. Autant dire que le dignitaire algérien a chois de célébrer à sa manière la danse de la mort depuis Mexico. En dressant les mêmes obstacles face à la recherche d’une solution consensuelle et réaliste du dossier saharien.

Pour rappel, Alger avait indiqué fin octobre qu’elle se rendait à Genève « en qualité d’État voisin », convaincue qu’ « une négociation directe, franche et loyale entre le royaume du Maroc et le Front Polisario, est de nature à conduire à une solution définitive de la question du Sahara occidental ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.