L’Algérie sous la loupe de Washington et Moscou: Réactions tout ce qu’il y a de soft…

L’Algérie sous la loupe de Washington et Moscou: Réactions tout ce qu’il y a de soft…
L’Algérie sous la loupe de Washington et Moscou: Réactions tout ce qu’il y a de soft…

Ni les Américains ni les Russes n’ignorent l’importance de ce qui se passe actuellement en Algérie. Mais devant cette gestation politico-institutionnelle où rien n’est encore tranché, les deux puissances qui, toutes deux, entretiennent des relations  plus ou moins fortes avec Alger, semblent « marcher » sur des œufs. La preuve est à situer au niveau des réactions diplomatiques.

Ainsi, Washington a affirmé, mardi 12 mars 2019, son soutien à un processus politique transitoire en Algérie, basé sur des élections « libres et justes » et « qui respecte la volonté des Algériens ». Robert Palladino, porte-parole de la diplomatie américaine, ne s’est pas directement prononcé sur la décision du président Bouteflika de renoncer à briguer un cinquième mandat tout en repoussant l’élection présidentielle. « Nous surveillons de près les informations sur un report des élections », rapporte l’agence AFP. « Nous soutenons les efforts en Algérie pour mettre en place un nouveau processus sur la base d’un dialogue qui respecte la volonté de tous les Algériens et leurs aspirations à un futur pacifique et prospère », a-t-il déclaré, avant de rappeler que les Etats-Unis « soutiennent le droit des Algériens à manifester et exprimer pacifiquement leurs opinions », ainsi qu’à « des élections libres et justes ».

A Moscou, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a expliqué que la Russie considérait les récents événements en Algérie comme une «affaire intérieure d’un pays ami de la Russie». Tout en formulant l’espoir que « les problèmes qui se posent continueront à être résolus de manière constructive et responsable par le biais d’un dialogue national visant clairement à établir la stabilité et des conditions favorables pour le développement continu de l’Algérie sur la voie d’un changement politique et socio-économique qui soit dans l’intérêt de tout le peuple algérien», devait-elle ajouter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.