L’appui aux médias, selon H Abyaba « Qualité » et « égalité des chances » mis en avant
L’appui aux médias, selon H Abyaba « Qualité » et « égalité des chances » mis en avant

Présentant le projet de budget sectoriel 2020 devant la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, Hassan Abyaba a insisté, lundi, sur la réglementation des subventions accordées à la presse sur la base des critères de la qualité de la production et de l’égalité des chances.

L’appui aux médias nationaux et la promotion des entreprises de presse dans l’optique d’un soutien accru et réglementé aux supports en papier et électronique, figurent parmi les grandes priorités du projet de budget du secteur de la communication, a affirmé lundi H. Abyaba, ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement.

Parmi les objectifs phares du projet, le ministre a cité la consolidation de la place de la presse régionale afin qu’elle soit en mesure d’accompagner le processus de régionalisation avancée, mais aussi l’élargissement de la diffusion radiophonique et télévisuelle ainsi que la promotion de la communication audio-visuelle pour jouer son rôle dans un climat empreint de liberté et de pluralisme.

Au cours de cette rencontre marquée par la présence de plusieurs responsables du secteur de la communication, le ministre a mis l’accent sur l’amélioration de la performance distinguée de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) et le renforcement de son positionnement régional et international pour s’acquitter au mieux de ses missions.

Il a également insisté sur le besoin de développer le texte régissant le Centre cinématographique marocain (CCM) et la loi relative à l’industrie cinématographique, avec une attention particulière pour la promotion de l’image du Maroc en tant que destination de prédilection pour le tournage des productions étrangères, grâce notamment aux initiatives de communication institutionnelle au service du rayonnement de l’image du Royaume.

Abordant le projet de programme d’action 2020 du secteur de la communication, H. Abyaba a indiqué qu’en matière de presse papier et électronique, l’accent sera mis sur l’activation du système de soutien public aux domaines de presse, d’édition, d’impression et de distribution, sur l’appui au programme de formation continue des journalistes titulaires de la carte professionnelle et du personnel du secteur.

Il sera procédé sous cet angle à l’organisation d’un colloque national sur la formation dans les métiers des médias et de l’information selon des objectifs bien précis ainsi qu’à l’actualisation du guide des offres de formation dans le domaine médiatique pour qu’il soit en phase avec les nouveautés nationales et internationales, a-t-il poursuivi.

Dans le domaine de la presse d’agence, le ministre a souligné qu’il est prévu le lancement de la version arabe du quotidien digital de la MAP intitulé « Maroc Le Jour », le renforcement du système de protection informatique et du magazine mensuel de l’agence « Bab Magazine ».

On prévoit en outre le lancement du Pôle international de la MAP pour l’Asie Centrale, tout en veillant à la promotion de la compétitivité de l’agence au sein du marché de diffusion satellite grâce à l’acquisition d’unités mobiles au niveau des régions et la prise des mesures nécessaires pour rivaliser avec l’offre informationnelle des chaines étrangères au Maroc.
Il s’agira également de mettre en place un nouveau système informatique pour la gestion des ressources humaines et d’instaurer les instances de gouvernance stipulées par la loi 15-02 sur la réorganisation de la MAP.

Sur un autre registre, le responsable a souligné que le projet de programme d’action 2020 pour l’audiovisuel, notamment la SNRT, porte sur la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie numérique, l’amélioration et l’extension des services dans le sens de la généralisation de la diffusion numérique HD, le développement et la généralisation de la couverture radiophonique des chaînes de la société.
Il est question aussi d’assurer la mise à niveau de l’infrastructure de diffusion, le développement de nouveaux services de proximité et de la programmation destinée aux jeunes tout en assurant un soutien accru aux productions nationales.

S’agissant de la société Soread 2M, le ministre a affirmé qu’il sera procédé au redressement de la situation financière de la chaîne en coordination avec les départements concernés ainsi qu’à la promotion de Radio-2M et à la restructuration du site web de la société.
De même, les équipements techniques de production et post-production seront modernisés, sans oublier l’élargissement de la couverture radiophonique et télévisuelle de la société et le passage à la diffusion HD.

H. Abyaba a d’autre part donné un aperçu sur le programme d’action du secteur de la communication 2020 dans le domaine du cinéma.
À cet égard, il a mis en avant le développement de l’arsenal juridique régissant le domaine cinématographique et la promulgation envisagée d’un texte de loi sur l’industrie cinématographique, la promotion des droits d’auteur et de la propriété intellectuelle, la sauvegarde de la mémoire documentaire et médiatique nationale, entre autres.

En chiffres, le ministre a indiqué que conformément au projet de budget 2020, les crédits alloués au secteur totalisent 1,831 milliard de dirhams, alors qu’une somme de 409,322 MDH sera affectée à l’investissement.
Selon lui, un montant de 370 MDH a été alloué au fonds pour la promotion du paysage audiovisuel et des annonces et de l’édition publique au titre de l’exercice 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.