Le Cameroun critiqué par Washington: Yaoundé rejette toute ingérence dans ses affaires

Le Cameroun critiqué par Washington: Yaoundé rejette toute ingérence dans ses affairesLe Cameroun critiqué par Washington: Yaoundé rejette toute ingérence dans ses affaires
Le Cameroun critiqué par Washington: Yaoundé rejette toute ingérence dans ses affaires

Le gouvernement camerounais a réagi aux propos tenus par le «Monsieur Afrique» du département d’Etat américain. Le sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines de Donald Trump, Tibor Nagy, a estimé, au micro de RFI, que l’arrestation de l’opposant Maurice Kamto était politique. Tibor Nagy, qui doit se rendre au Cameroun les 17 et 18 mars, appelle les autorités à libérer l’opposant. Pour Yaoundé, il s‘agit d’une arrestation tout à fait légitime.

Dans un communiqué, le gouvernement camerounais dénonce vivement les propos de Washington estimant qu’ils dénotent une méconnaissance des enjeux, des réalités et des faits. Le sous-secrétaire d’Etat US aux affaires africaines est revenu sur l’arrestation d’un opposant camerounais Maurice Kamto indiquant qu’il serait sage de le libérer.

« Parce que, que ce soit vrai ou faux, explique Tibor Nagy, il est perçu comme ayant été incarcéré pour ses activités politiques et cela est inacceptable. » L’Américain qui incite également les autorités camerounaises à être plus sérieuses dans la gestion de la crise anglophone.

Pour Yaoundé, ces propos sont inacceptables. Non seulement ils dénotent une méconnaissance de la situation, mais trahissent « une grave velléité d’ingérence dans les affaires intérieures du Cameroun. » Dans son communiqué, le gouvernement camerounais réitère que l’opposant est en détention pour des faits de droit commun.

S’agissant de la situation dans les régions di Nord-Ouest et du Sud-Ouest,   le gouvernement assure mettre tout en œuvre pour préserver l’intégrité territoriale du pays, de même que la sécurité des personnes face « à des rebelles sécessionnistes hors-la-loi qui sèment la terreur et la désolation, commettant d’inqualifiables atrocités que nul ne saurait tolérer. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.