Le palmarès du 47ème festival de BD d’Angoulême: Une belle moisson d’Acte Sud BD

Après un festival riche en rebondissements, voici venu le temps de tirer les enseignements d’une année de la Bande dessinée. Et à coup sûr, les Editions Actes-Sud Bd sont sorties auréolées par deux récompenses et non des moindres.
Révolution I. Liberté de Florent Grouazel et Younn Locard a été sacré Fauve d’or du meilleur album et l’album Les Vermeilles, de Camille Jourdy a été récompensé par le Fauve Jeunesse.

Révolution I du tandem Grouazel & Locard

Premier volume d’une ambitieuse trilogie qui devrait compter près de 1000 pages, Révolution I. Liberté couvre les mois de mai à octobre 1789.

Le lecteur est ballotté au grès des événements qui ont changé l’histoire de France, Par ricochet, la frénésie qui s’est saisie de Versailles et de Paris aura une onde de choc qui dépasse largement les frontières du Royaume de France pour toucher toute l’Europe et au-delà.

On est encore loin de la 1ère République puisque le pays entier attend des réformes consignées dans des cahiers de doléances que les États Généraux se devaient de transcrire en lois. À cette époque les Français sont encore attachés dans leur grande majorité à la personne sacrée du Roi.
De personnages illustres, tels Lafayette, Marat ou Robespierre sont présents aux côtés d’anonymes qui représentent la société française dans sa diversité.
Une gamine des rues, un journaliste pamphlétaire et agitateur, deux aristocrates jumeaux montés de leur Bretagne natale, une poissonnière des Halles, un philosophe anglais et bien d’autres personnages…sont un patchwork haut en couleurs de l’époque.

Fort bien documenté, cette Bd est servie par un scénario de haut vol et des dessins d’une grande qualité graphique. Écrit et dessiné à quatre mains (les dessinateurs alternent toutes les 15 ou 20 pages), Révolution offre au lecteur, petit ou grand des planches d’une rare beauté. Les États Généraux comme la prise de la Bastille et autres scènes de foules du Paris en cette fin du XVIIIème siècle.
C’est une «chronique grandiose et passionnante des années où le vieux monde a basculé.»

Petite biographie des auteurs de «Révolution»

Younn Locard est né à Rouen en 1984. Après la parution de son premier livre, H27, à l’Employé du Moi en 2009, il est parti faire un tour du monde de deux ans, pendant lequel il n’a cessé de dessiner et de publier ses carnets en ligne sur le site Grandpapier.org.
Dérive orientale a paru en mai 2013 à L’Employé du Moi.

Né à Lorient en 1987, Florent Grouazel est l’auteur des Mauvaises habitudes (L’Employé du Moi, 2001). Il a participé aux collectifs Appendix, 2048 et Polyominos ainsi qu’au feuilleton de omas Cadène Les Autres Gens.

Ensemble, Florent Grouazel et Younn Locard, ont publié en 2013 chez Actes Sud / L’An 2 un album très remarqué, Eloi, huis-clos dramatique situé à bord d’une frégate en 1842. Révolution, 1. Liberté a été récompensé cette année par le Prix Bulles d’Humanité, le Prix Château Cheverny de la BD historique, et est en lice pour le Grand Prix de la Critique ACBD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.