Le PAM touché à la tête De la fronde à la scission…
Le PAM touché à la tête De la fronde à la scission…

Les chroniqueurs n’auront pas manqué de pronostiquer une scission à venir dans les rangs du parti du Tracteur.
Tanguant depuis plusieurs mois, il faut croire que le terrain légué par Ilyas El Omari à son successeur au poste de pilotage est truffé de mines explosives.

Hakim Benchamass, secrétaire général par défaut du Parti authenticité et modernité (PAM) ne fait désormais plus l’unanimité parmi les membres du bureau politique.
Il faut dire que la gestion de la crise interne qui malmène le tracteur depuis des semaines a été tout, sauf méthodique et consensuelle.

Voilà qui repose la question du leadership et de son déficit au sein de cette formation où nombre de « poids lourds » n’entendent plus se faire conter.
Résultat des courses, une bonne brochette des membres du BP, la plus haute instance du parti, se sont révoltés contre H. Benchamass, et exigé de la présidente du Conseil national la tenue d’une session extraordinaire pour trancher dans un dossier prioritaire: le départ du secrétaire général.
Et prévoir la mise en place d’une commission temporaire pour gérer les affaires du parti en attendant l’organisation d’élections, d’ici la fin de l’année, pour élire un nouveau secrétaire général.
Les avanies par lesquelles passe le PAM ne datent pas d’hier.

Mais il faut dire que la réunion urgente du bureau politique, convoquée lundi dernier, a permis aux frictions qui ont émaillé les réunions de la commission en charge de préparer le prochain congrès du PAM, de cristalliser davantage les tensions.
Rien ne semble évoluer dans la sérénité pour un H. Benchamass qui, fort de ses soutiens au sein du bureau politique, a décidé de geler l’adhésion du parlementaire Mohamed El Hammouti qu’il accuse d’être responsable des dysfonctionnements organisationnels et juridiques ayant empêché la constitution de la commission préparatoire du congrès.
Un communiqué estampillé PAM confirme cette version des faits.

Mais les observateurs avertis qui suivent les circonvolutions du PAM n’ignorent pas que la formation du tracteur tangue entre divers courants aux stratégies contradictoires.
Ce qui fait craindre le pire pour cette formation qui électoralement, pèse lourd.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.