Le PJD met la monarchie en équation: S. E. El Othmani essuie les plâtres…

Le PJD met la monarchie en équation: S. E. El Othmani essuie les plâtres…
Le PJD met la monarchie en équation: S. E. El Othmani essuie les plâtres…

Les propos d’Abdelali Hamieddine ont mis Saâd Eddine El Othmani dans l’embarras vis-à-vis du Palais. Le chef du gouvernement a remis le parlementaire pjdiste à sa place en réaffirmant les rapports de respect entre son parti et la monarchie.

Es qualité de secrétaire général du PJD, S.E el Othmani a défendu la Monarchie qu’il considère comme « le leader des réformes ». «Notre relation avec la monarchie n’est pas basée sur les intérêts ou sur une logique tactique ou pragmatique. Le parti croit en la monarchie qui est l’une des constantes constitutionnelles essentielles du Maroc», a déclaré El Othmani, samedi 14 juillet, lors d’une rencontre du conseil régional du parti dans la région Rabat-Salé-Kénitra.

Hamieddine qui avait déclaré que la monarchie dans sa forme actuelle entrave le développement du pays a préconisé une transformation du régime de la monarchie exécutive à une monarchie parlementaire. Ces déclarations ont été fortement critiquées par des membres de son parti, dont des ministres, ainsi que par des figures politiques externes au parti.

Le chef de l’exécutif a rappelé que la relation du parti avec le roi Mohammed VI n’est pas basée sur des intérêts, mais sur des convictions que « la monarchie est l’une des constantes du pays et tout ce qui a été réalisé au Maroc est le résultat du consensus et non de la confrontation et d’une approche participative et non de la rupture ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.