Le Polisario débouté par la Justice européenne: Une nouvelle victoire engrangée par le Maroc

Le Polisario débouté par la Justice européenne Une nouvelle victoire engrangée par le Maroc
Le Polisario débouté par la Justice européenne Une nouvelle victoire engrangée par le Maroc


La Cour de justice de l’Union européenne a rendu public mardi 12 février son verdict au sujet du recours du front polisario pour l’annulation de la décision du Conseil de l’Union européenne autorisant l’ouverture de négociations entre l’Union et le Maroc en vue de modifier l’accord de partenariat en incluant les eaux du Sahara marocain.


La Cour a jugé que le recours du mouvement séparatiste est « irrecevable ». « Il n’y a pas lieu de statuer sur les demandes d’intervention de la République française et de la Commission européenne », tranche l’institution de l’Union européenne. La Cour de l’Union européenne a également condamné le front séparatiste de supporter, outre ses propres dépens, ceux exposés par le Conseil de l’Union européenne dans cette procédure.


Pour rappel, le mouvement séparatiste a déposé un plainte auprès de la Cour de justice en juin 2018 pour « l’annulation de la décision du Conseil de l’Union européenne, du 16 avril 2018, autorisant l’ouverture de négociations avec le Royaume du Maroc en vue de la modification de l’accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre la Communauté européenne et le Royaume du Maroc et de la conclusion d’un protocole mettant en œuvre ledit accord ».


Le mouvement séparatiste essuie ainsi un nouveau revers cinglant. Le même mardi 12 février, le Parlement européen a adopté en session plénière à Strasbourg, à une écrasante majorité, le nouvel Accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. L’Accord couvre la zone de pêche allant de Cap Spartel dans le nord du Maroc jusqu’au Cap Blanc dans le sud du Royaume.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.