Le Polisario étouffé par l’Algérie: La pression d’Interpol et Europol paye

Le Polisario étouffé par l’Algérie: La pression d’Interpol et Europol paye
Le Polisario étouffé par l’Algérie: La pression d’Interpol et Europol paye

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Des sources dignes de foi laissent entendre que les autorités algériennes refusent désormais de délivrer les passeports aux hordes des séparatistes du Polisario. Une mesure sévère qui envenime les rapports entre les deux parties.

Ladite mesure serait consécutive aux pressions exercées aussi bien par Europol que par Interpol sur les sécuritaires algériens qui sont dans l’incapacité de « contrôler » les éléments du Polisario une fois sur le sol européen, comme ailleurs.

Les séparatistes s’adonnent à de multiples trafics au sein de l’Europe (comme ce fut le cas pour le réseau démantelé il y a quelques semaines entre l’Espagne et la France) pour lever des fonds de « soutien ». Les sécuritaires européens soupçonnent les séparatistes protégés de l’Algérie de s’adonner à divers autres trafics, y compris humains.

Désormais, les séparatistes auront plus de difficultés à évoluer en électrons libres entre Tindouf et le reste du monde depuis qu’Alger a décidé de se soumettre aux exigences d’Interpol et d’Europol en matière d’octroi de passeports algériens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.