Le Soudan au banc des nations: La désobéissance pour venger les morts
Le Soudan au banc des nations: La désobéissance pour venger les morts

Le Premier ministre éthiopien a tenté, vendredi dernier, une médiation au Soudan. Quatre jours après une répression sanguinaire qui a fait plus de 100 morts parmi les manifestants, Abiy Ahmed a rencontré, à Khartoum, le chef de la junte et des représentants de l’opposition civile. Ces derniers doutent fortement des offres de dialogue que la junte tente de remettre en marche et appellent à la désobéissance civile. L’insurrection populaire paiera-t-elle pour autant ?

Et de deux pour le Premier ministre éthiopien. A Khartoum, il a été accueilli vendredi par le porte-parole du Conseil militaire de transition, le général Shams-Eddin Kabashi, avant de rencontrer Abdel Fatah al-Burhan, chef de la junte lui-même. A. Ahmed a ensuite rencontré l’autre camp. Il a organisé une table ronde entre sa délégation et des représentants de l’Alliance civile.
Sans être très précis, le chef du gouvernement éthiopien a demandé aux parties de faire preuve de courage, de responsabilité en prenant des actions « rapides » en faveur d’une transition démocratique et consensuelle.

C’est la seconde fois que le Premier ministre éthiopien vient à Khartoum pour tenter une sortie de crise dans un pays où beaucoup de sang a coulé depuis que la colère populaire sourd dans les principales villes du pays pour appeler à plus de liberté et de démocratie.
Revendications que l’armée, soutenue en cela par des puissances régionales, rejette en bloc.
Il faut dire que le massacre du sit-in du lundi 3 juin a brisé la confiance entre les deux parties.
Rapprocher les positions s’annonce difficile. La coalition civile a prévu depuis dimanche une campagne de désobéissance civile.
Quant à la junte, elle a interpellé Mohammad Esmat, opposant qui venait juste de rencontrer Abiy Ahmed avec le reste de la délégation civile. Un très mauvais signe envoyé après cette tentative de médiation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.