Les législatives rattrapées par le « tcharmil » : Le PAM, première victime…

Les législatives rattrapées par le « tcharmil » : Le PAM, première victime…
Le Parti authenticité et modernité (PAM) a dénoncé dimanche, par communiqué, l’agression de sa candidate Meryem Krimaa dans la circonscription Fès-Sud. La deuxième dauphine dans la liste du transhumant Mohamed Radi Slaouni a été agressée samedi après-midi alors qu’elle faisait campagne dans le quartier populaire de Aouinate El Hajjaj. Meryem Krimaa, 24 ans, a reçu un coup de poignard au niveau de l’abdomen et thorax, assené par un jeune homme qui reprocherait aux élus d’être « tous pourris ». Identifié par les services de police, ce dernier est activement recherché. La victime de cet acte qui n’est pas sans rappeler le fameux « tcharmil », a annoncé sur sa page Facebook qu’elle se portait mieux. A noter que la jeune candidate PAM était jusqu’à tout récemment membre de l’Istiqlal. A la veille des législatives, elle a décidé de rejoindre la formation du Tracteur qui a choisi Mohamed Radi Slaouni, l’ancien secrétaire régional du PJD, pour chapeauter la liste électorale de la circonscription Fès-Sud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.