Les écrans, un danger pour les enfants : L’OMS tire la sonnette d’alarme

Les écrans, un danger pour les enfants : L’OMS tire la sonnette d’alarme
Les écrans, un danger pour les enfants : L’OMS tire la sonnette d’alarme

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

La vie sédentaire et la passion des jeux vidéo chez les enfants causent la mort de cinq millions de personnes chaque année, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui l’a fait savoir sur son site. Ses spécialistes en sont venus à une telle conclusion après avoir étudié l’influence sur la santé du temps passé par eux avec un smartphone dans les mains ou devant un ordinateur.

D’après l’OMS, actuellement, plus de 23% des adultes et près de 80% des adolescents sont insuffisamment actifs physiquement. Les spécialistes ont remarqué que l’habitude de bouger très peu s’imprime chez les individus avant l’âge de cinq ans. C’est pourquoi il est nécessaire de lutter contre elle pour qu’elle ne reste pas l’habitude de toute une vie.

Parmi ses tâches les plus importantes, l’OMS accorde du prix à la promotion d’activités physiques auprès des enfants, pour qu’ils passent moins du temps devant les écrans de leur tablette et téléphone portable. «Ce que nous avons besoin de faire vraiment c’est de retourner au jeu pour les enfants. Cela signifie remplacer le temps sédentaire par la récréation, en protégeant le sommeil», a dit le Dr Juana Willumsen, spécialiste de l’OMS de l’obésité infantile et de l’activité physique.

Par contre, les spécialistes soulignent que le temps que l’enfant passe à lire, dessiner, chanter ou étudier la musique développe son intelligence et qu’il ne faut donc pas diminuer toutes ces activités. Cependant, il est conseillé de promouvoir l’activité physique auprès des enfants et d’essayer de les distraire des ordinateurs et écrans des appareils électroniques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.