Les « Harragas » toujours actifs en Méditerranée: La Marine royale sauve des dizaines de la noyade…

Les « Harragas » toujours actifs en Méditerranée La Marine royale sauve des dizaines de la noyade…
Les « Harragas » toujours actifs en Méditerranée La Marine royale sauve des dizaines de la noyade…

 Quelque 72 migrants tentant une périlleuse traversée de la Méditerranée ont été secourus par les garde-côtes de la Marine royale samedi 8 décembre.

C’est au niveau du Cap des Trois Fourches près de Nador, que les garde-côtes de la Marine Royale ont annoncé avoir secouru, 72 migrants, dont 53 subsahariens et 19 asiatiques, parmi lesquels se trouvaient des femmes et des enfants. Tous ont été ramenés sains et saufs au port de Nador. L’Espagne est devenue cette année la première porte d’entrée des migrants clandestins en Europe, dépassant l’Italie.

Toujours en mission de patrouille en Méditerranée, les éléments de la Marine Royale ont porté assistance, durant la nuit du 6 au 7 décembre 2018, à 185 Subsahariens, dont 23 femmes, candidats à l’émigration illégale. Les personnes secourues ont reçu les premiers soins nécessaires à bord des unités de la Marine Royale, avant d’être acheminées saines et sauves aux ports de Nador et Tanger.

En parallèle, une opération conjointe entre la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la Gendarmerie royale, a permis le démantèlement de deux réseaux spécialisés dans l’émigration clandestine. Ces réseaux opéraient à partir du versant atlantique du sud de Tanger, entre les points de « Oued Taddart » et « Briyech », apprend-on de source sécuritaire.

68 candidats à l’émigration clandestine, 45 Marocains et 23 Subsahariens, ainsi que cinq organisateurs et rabatteurs, ont été arrêtés lors de cette opération. Un véhicule utilisé pour le transport des « harragas » et deux zodiacs équipés de motogodilles ont été saisis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.