Les Houthis frappent l’aéroport d’Abha: Riyad accuse Téhéran…
Les Houthis frappent l’aéroport d’Abha: Riyad accuse Téhéran…

Le conflit yéménite prend une autre dimension depuis que les Houthis ont dévoilé l’ampleur de leurs capacités militaires. Drones et missiles ciblent désormais des objectifs en terre wahhabite.

Vingt-six personnes ont été blessés dans l’explosion tôt ce mercredi d’un « projectile » tiré par les rebelles yéménites contre l’aéroport d’Abha, dans le sud-ouest de l’Arabie Saoudite, a annoncé la coalition en guerre contre le Yémen, citée par l’agence AFP.

Les insurgés yéménites Houthis avaient annoncé plus tôt avoir attaqué cet aéroport à l’aide d’un missile de croisière, tandis que le porte-parole de la coalition anti-rebelles, le colonel saoudien Turki Al-Maliki, a indiqué que les autorités n’avaient pas encore déterminé la nature de l’engin utilisé dans l’attaque, ajoute la même source.

Selon ce porte-parole, trois femmes – une Saoudienne, une Indienne et une Yéménite -, ainsi que deux enfants saoudiens, figurent parmi les blessés.
Huit des blessés ont été hospitalisés et les autres soignés sur place.

Le projectile a légèrement endommagé la salle d’arrivée de l’aéroport par laquelle « transitent des milliers de voyageurs tous les jours », selon le colonel Al-Maliki.

La chaîne de télévision Al-Massirah, contrôlée par les rebelles houthis, avait plus tôt fait état d’un tir de missile de croisière sur l’aéroport d’Abha ayant atteint son « objectif » et provoqué une interruption des vols.

Le colonel Al-Maliki a fait référence à cette annonce pour souligner « le caractère terroriste de l’attaque », dirigée contre des civils et qui « équivaut à un crime de guerre », selon lui.
C’est aussi la preuve que les rebelles yéménites « continuent de recevoir des armes nouvelles et sophistiquées », a-t-il ajouté, accusant « le régime iranien de continuer d’apporter, au-delà de ses frontières, son soutien aux actions terroristes ».
L’officier saoudien a promis une riposte « rapide et ferme à ces actions de manière à dissuader les milices terroristes et à protéger les civils ».

Pour rappel, les rebelles yéménites ont intensifié ces dernières semaines les attaques de drones contre le royaume saoudien qui intervient militairement depuis 2015 au Yémen à la tête d’une coalition pro-gouvernementale.
Une guerre qui a fait plus de 200.000 victimes parmi la population civile yéménite…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.