Les médecins dentistes en colère: Opération de désensibilisation chez A. Doukkali

Les médecins dentistes en colère Opération de désensibilisation chez A. Doukkali
Les médecins dentistes en colère Opération de désensibilisation chez A. Doukkali


Assurément, le secteur de la Santé est loin d’être de tout repos pour les responsables qui en ont la charge.

Après les grèves des médecins et des infirmiers, voilà que les dentistes, enragés par la persistance de leurs problèmes, ont décidé de monter au créneau. Forçant la tutelle à réagir. En effet, pour rappel, le ministère de la Santé, l’Ordre national des médecins dentistes et la Fédération nationale des syndicats des médecins-dentistes du secteur libéral au Maroc (FNSMDLM) ont convenu, lors d’une réunion tenue mardi dernier à Rabat, de créer une commission mixte chargée d’examiner leur dossier revendicatif. Durant cette réunion, les échanges ont porté sur les différentes revendications de la corporation, notamment les problèmes liés à la convention nationale relative à l’assurance maladie, à l’exercice illégal de la médecine dentaire, à la loi relative à la profession, à la retraite des médecins-dentaires du secteur libéral et au dossier lié aux impôts.
À l’issue de la rencontre, Anas Doukkali, ministre de tutelle, s’est engagé à organiser dans les meilleurs délais des réunions au sujet des revendications relevant de la compétence d’autres ministères ou institutions en présence de toutes les parties prenantes. Il a également convenu d’élaborer un rapport sur la réunion à signer par l’ensemble des parties concernées, lequel document devra comporter toutes les décisions et les mesures ainsi arrêtées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.