Les « mules » de Bab Sebta : Le Parlement veut enquêter

Les « mules » de Bab Sebta : Le Parlement veut enquêter
Les « mules » de Bab Sebta : Le Parlement veut enquêter

La situation des femmes porteuses de marchandises et des enfants négligés au point de passage de Bab Sebta trouve, enfin, écho au sein de l’hémicycle. La Chambre des représentants a en effet entamé, mercredi dernier, une enquête de prospection sur cette situation dramatique qui n’est pas sans rappeler « les bêtes de somme » des temps modernes dans la zone nord.

D’après les élus qui entendent faire la lumière sur un phénomène qui renvoie au système banni de la « traite des êtres humains », cette enquête permettra de « s’arrêter de près sur les conditions générales au point de passage de Bab Sebta , sur les conditions humaines et sociales dans lesquelles ces femmes travaillent, ainsi que l’impact de leur activité sur l’économie et le volet social au niveau de la région ».

Les estimations avancées quant à l’ampleur de ce phénomène qui déshonore le Maroc du 3ème millénaire font état de « 8.500 individus porteurs de marchandises, dont environ 3.000 femmes ». Une activité qui occasionne souvent des drames lors des bousculades. Cela sans compter le poids de la contrebande et ses dégâts sur le secteur formel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.