Les USA veulent la tête d’A. Koufa: Plein feu sur la katiba Macina…
Les USA veulent la tête d’A. Koufa: Plein feu sur la katiba Macina…

Amadou Koufa, prédicateur peul, à la tête de la katiba Macina affiliée à Al-Qaïda, est accusé d’avoir mené de multiples attaques dans le centre du pays. Du coup, les USA ont mis sa tête à prix.

À la tête d’une organisation active dans la région sahélo-saharienne au nom du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance djihadiste du Sahel, A. Koufa est sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

Issu d’une famille pauvre de la région de Mopti, A. Koufa recrute en priorité au sein des Peuls.
Depuis 2015, les affrontements se sont multipliés entre cette communauté et les ethnies bambara et dogon, pratiquant essentiellement l’agriculture, qui ont créé leurs « groupes d’autodéfense ».

Selon le département d’État, le GSIM est responsable de la mort de plus de 500 civils depuis deux ans.
L’alliance, créée en 2017 et placée l’année dernière sur la liste terroriste américaine, est responsable de la mort de plus de 500 civils depuis 2017.

Parmi les attaques figure une action simultanée contre l’état-major général des armées du Burkina Faso et l’ambassade de France à Ouagadougou en mars 2018 (8 morts et 85 blessés).

La décision américaine intervient deux jours après l’annonce par la France de la mort d’un des principaux responsables du GSIM, le Marocain Ali Maychou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.