Les vermeilles de Camille Jourdy (Fauve Jeunesse 2020)

Par les temps qui courent, avoir entre les mains «Les vermeilles» c’est la garantie d’un dépaysement total.
C’est l’entrée dans un monde féerique où petits et grands trouvent leurs comptes.

L’aventure, de Jo avec des poney multicolores, partis défier un ennemi autoritaire, comme l’humour potache de tout ce beau monde trouvent grâce aux yeux des grands, même des plus grincheux. L’on rit de bon cœur et ça fait du bien.
En suivant les aventures de Jo avec des poneys de multiples couleurs partis, ensemble défier un ennemi autoritaire. Les dessins, aux tons pastels sont d’une volupté telle qu’on prend son temps avant de tourner les pages.

Avec cette production subtile, «Camille Jourdy déroule un conte à la fois doux, absurde, inquiétant et lumineux, parsemé de clins d’œil à Alice et Peter Pan».
Et c’est une belle thérapie contre la sinistrose ambiante, à moindre prix et surtout sans contre-indication.
Que cette Bande dessinée soit couronnée du fauve jeunesse est une belle consécration et une juste reconnaissance d’un travail fouillé, minutieux et subtile.
Chapeau bas Dame Jourdy et à bientôt pour d’autres aventures…

Biographie de Camille Jourdy

Camille JoudyCamille Jourdy a grandi dans le Jura à Dole.
Elle a fait ses études aux Beaux-Arts d’Épinal puis à l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg.
Elle est autrice de bandes dessinées (Juliette, les fantômes reviennent au printemps, et Rosalie Blum – prix RTL 2009 et prix révélation Angoulème 2010 qui a été adaptée au cinéma par Julien Rappeneau en 2016.
Depuis 2005, elle est également illustratrice pour la jeunesse et réalise des albums et des jeux (pour Actes Sud, Albin-Michel, Moulin-Roty, MeMo…).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.