L’IMA compte rendre hommage à A. Laroui au Maroc: Rabat renouera avec une pensée singulière

L’IMA compte rendre hommage à A. Laroui au Maroc: Rabat renouera avec une pensée singulière

 

Un hommage à Abdellah Laroui, le penseur, le philosophe, l’homme des lettres et l’historien, sera rendu prochainement à Rabat par la Chaire de l’Institut du Monde Arabe (IMA) qui, pour la circonstance, sort pour la première fois de ses locaux parisiens.

Ne tarissant pas d’éloges à l’endroit de l’homme, Mojeb Zahrani, directeur général de l’IMA, en a souligné, à la MAP, les mérites et la stature connue et reconnue de tous au Maroc mais également dans tout le monde arabe, de par sa pensée foisonnante et encyclopédique, sa multidisciplinarité et en tant que l’un des fondateurs du discours historique contemporain.

Zahrani a tenu, à cet égard, à exprimer l’honneur et la fierté qui échoient à la Chaire de l’IMA de rendre hommage, le 18 janvier prochain, conjointement avec la Faculté des lettres et des Sciences humaines de Rabat, à notre «professeur à tous» Abdellah Laroui qui, a-t-il observé, sera la première personnalité arabe à être entourée d’un tel privilège par la Chaire de l’Institut.

Unique par sa pensée, Laroui puise dans plusieurs affluents et sources, tout autant dans l’histoire, la philosophie que dans les lettres, d’où la très grande richesse et la diversité de ses œuvres, a affirmé M. Zahrani qui a confié avoir toujours conseillé à ses étudiants, du temps où il enseignait à l’université de Ryad, la lecture d’ouvrages de Abbdellah Laroui qui, par le style raffiné et subtil et la discipline méthodologique qui les marquent et ainsi que par leur référence permanente à la raison, laissent une marge de réflexion au lecteur dont l’auteur respecte l’intelligence et la perception.

L’hommage qui sera rendu à cet éminent penseur constitue dès lors un hommage même à l’IMA, a-t-il dit en rappelant que Laroui a été déjà honoré, à de multiples reprises, dans plusieurs pays arabes (en 2017 encore, il a été désigné personnalité culturelle arabe de l’année à Abou Dhabi).

La décision prise par l’IMA de tenir sa première session itinérante au Maroc n’est pas fortuite, puisque la scène culturelle marocaine se distingue de celles d’autres pays arabes, a par ailleurs expliqué M. Zahrani en soulignant que les discours fondateurs empreints de discipline et de maturité enracinés désormais dans la réalité marocaine et le discours historique embrassant notamment les domaines sociologique et philosophique, imposent aux nouvelles générations de ne pas se placer en deçà du niveau atteint.

Chaque génération construit sur les acquis de la précédente et c’est ainsi que l’on peut faire progresser la culture et la connaissance, a-t-il ajouté en soulignant qu’il s’agit là d’une spécificité de la scène culturelle marocaine.

« Je pense personnellement que le Maroc a atteint ce seuil et je ne suis pas le seul à le dire», a-t-il insisté, relevant que le Royaume se positionne aujourd’hui à l’avant-garde de nombreux pays arabes dans ce domaine.

A l’occasion de cet hommage, qui se tiendra en présence du grand historien et sociologue marocain, une importante conférence sous le thème : «Réception de la pensée de Laroui» se tiendra à l’amphithéâtre Acharif Al Idriss de la faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.