Lorsque Saïd Naciri veut servir deux maîtres !

Lorsque Saïd Naciri veut servir deux maîtres !
Lorsque Saïd Naciri veut servir deux maîtres !

Saïd Naciri , président du WAC de Casablanca, n’a rien à envier à son ami Faouzi Lekjaâ, surnommé « Monsieur les présidents »!
A en croire Saïd Naciri, les présidents de la Fédération Tunisienne de Football et de l’Espérance de Tunis l’auraient chanté lors du match retour à Rades comptant pour la finale de la ligue des champions !
A Saïd Naciri d’étayer les preuves tangibles de ses allégations.
Cependant, Saïd Naciri aurait décidé de saisir simultanément et la Commission d’éthique de la CAF et celle de la FIFA.

Vouloir servir deux maîtres voilà ce qui frise le ridicule.
Car la Commission d’Ethique de la FIFA n’est pas l’organe indiqué et cette dernière ne peut empiéter sur celle de la CAF.
« Ça concerne la CAF et la FIFA ne peut s’immiscer dans les affaires de la CAF même si on a un droit de regard » a précisé récemment Gianni Infantino , président de la FIFA.

Saïd Naciri doit corriger ses torts avant de corriger ceux d’autrui.
Député , Saïd Naciri, président du Comité Directeur de l’omnisports du WAC et de la section football, est irrespectueux de la législation sportive en vigueur.
Jusqu’à présent , le WAC est en infraction avec la loi 30-09 relative à l’Education Physique et aux Sports.
Le WAC est jusqu’à présent régi par des statuts fondés sur l’ancienne loi 06-87.

En allant vite à la besogne pour créer une société sportive, Saïd Naciri a été rappelé à l’ordre l’année dernière par le ministre de la Jeunesse et des Sports du fait que l’association du WAC n’a pas d’agrément ministériel pour mettre en place une structure sociétaire!
Saïd Naciri c’est aussi le président d’une prétendue « Ligue Professionnelle de Football » qui depuis quatre ans n’a tenu ni réunion ni assemblée générale.

Saïd Naciri et son « enn’ami » Faouzi Lekjaâ font le beau temps et la pluie. Les deux s’assemblent et se ressemblent !
Ils daubent sur tout le monde et se considèrent comme des « Marocains plus que les Marocains« !

Faut-il rappeler que l’image du Maroc a été ternie depuis que Lekjaâ siège à la CAF?
Faut-il rappeler que le Maroc lui suffit sa crédibilité politique au sein de l’Union Africaine ? Faut-il rappeler que les clubs marocains (WAC, RCA,MAS, KACM, ASFAR) ont déjà dans leurs escarcelles plusieurs titres africains sans qu’aucun marocain ne fasse partie de l’Éxecutif de la CAF ?
Faut-il rappeler qu’on a failli s’attirer gratuitement les foudres politiques après avoir dé-saisi le Cameroun de l’organisation de la CAN 2019 si ce n’était la sagesse de l’Etat marocain qui a remédié à la situation en refusant de se porter candidat à cette compétition?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.