L’Union pour la Méditerranée et l’enjeu du développement: Plus de 5 milliards d’euros dans dix projets en 2016

L’Union pour la Méditerranée et l’enjeu du développement: Plus de 5 milliards d’euros dans dix projets en 2016

Dix nouveaux projets labellisés en 2016 soit un total de quarante-sept projets portés pour une valeur de 5,3 mrds€ et 200 000 bénéficiaires. Co-présidée par l’Union européenne et la Jordanie et réunissant quarante-trois pays, l’Union pour la Méditerranée (UpM) présente son rapport annuel avec un bilan répondant déjà aux aspirations des ministres des Affaires étrangères méditerranéens. Ces derniers décidaient en janvier 2017 une nouvelle feuille de route davantage basée sur l’action. Selon le communiqué publié par l’UpM, « l’année 2016 marque un tournant décisif pour l’institution tant au niveau politique qu’opérationnel ».

Les dix nouveaux projets labellisés concernent le développement des Pme, la création d’emplois, l’autonomisation des femmes, les énergies renouvelables et la dépollution (celle du lac de Bizerte par exemple), le développement des infrastructures et l’enseignement.
« Les activités de l’UpM illustrent la conviction profonde que les défis régionaux doivent être relevés à l’aide de solutions régionales et que la sécurité ne peut être assurée sans développement. À cet égard, les jeunes sont au centre de l’agenda méditerranéen », déclare Fathallah Sijilmassi, secrétaire général de l’UpM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici