Lutte contre Boko Haram: Veillée d’armes à N’Djamena

Lutte contre Boko Haram Veillée d’armes à N’Djamena
Lutte contre Boko Haram Veillée d’armes à N’Djamena

Les présidents du Nigeria, du Niger et du Tchad, ainsi que le Premier ministre camerounais, étaient réunis jeudi 29 novembre à N’Djamena pour un mini-sommet consacré à la lutte contre le groupe djihadiste Boko Haram, dont les attaques se sont récemment intensifiées dans la région du lac Tchad.

La rencontre tenue à huis clos a porté sur « la situation sécuritaire dans le lac Tchad », région touchée par les attaques de Boko Haram, dont le « regain » préoccupe les dirigeants, selon une source diplomatique tchadienne. Ces quatre pays sont membres de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) montée justement pour endiguer le danger djihadiste.

Boko Haram, né en 2009 au Nigeria, s’est scindée en 2015 en deux branches, dont l’une est affiliée à l’organisation de l’Etat islamique (EI). Mi-novembre, la branche de Boko Haram qui a prêté allégeance au groupe à l’EI a revendiqué la mort de 118 soldats au cours d’une série d’attaques dans la région du lac Tchad, particulièrement au Nigeria.

Jeudi, un officier nigérian a déclaré qu’une autre base proche du lac Tchad avait été attaquée mardi par Boko Haram et que les soldats, qui ont perdu trois des leurs, avaient été « écrasés » par les insurgés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.