Lutte contre la torture: M. Abdenabaoui réaffirme les engagements du Maroc
Lutte contre la torture: M. Abdenabaoui réaffirme les engagements du Maroc

Le rôle des magistrats du Ministère public dans la lutte contre la torture et la maltraitance a été mis en avant par les participants à un colloque, organisé jeudi à Rabat, en partenariat avec l’Institut danois contre la torture (DIGNITY).

Ce colloque initié par la Présidence du Ministère public a été l’occasion d’identifier les spécificités de la recherche relative aux allégations de torture, en passant en revue les différents contrôles établis au niveau des conventions internationales en la matière.

Il s’agissait également d’une opportunité pour les magistrats du Ministère public de s’informer sur les meilleures pratiques en matière de lutte contre la torture, de tirer profit de l’expérience internationale en la matière et d’améliorer leurs capacités dans ce domaine.

À cette occasion, le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, Mohammed Abdenabaoui a souligné que le Maroc, fermement convaincu de la nécessité de protéger les droits et libertés et respectant ses engagements internationaux dans le domaine de la lutte contre la torture et autres traitements inhumains, cruels ou dégradants, s’attelle à nouer un dialogue positif avec les différentes instances onusiennes de défense des droits de l’Homme, que ce soit au niveau de l’élaboration et de la soumission des rapports nationaux aux comités conventionnels, ou au niveau de l’interaction positive avec leurs visites.

Dans une allocution lue en son nom par le directeur du pôle de suivi des affaires pénales, Abderrahim Hanine, il a également indiqué qu’une circulaire a été adressée aux magistrats du Ministère public les exhortant à réagir positivement avec les plaintes des citoyens et à leur accorder une attention particulière, notamment celles concernant la torture, compte tenu de leur gravité.

Selon la représentante de DIGNITY, ce colloque s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du mémorandum d’entente signé en juillet dernier entre la Présidence du Ministère public et l’organisation cette gouvernementale, portant sur le renforcement du partenariat en matière de lutte contre la torture.

L’objectif de cette journée est de partager les connaissances et les bonnes pratiques dans le domaine de la lutte contre la torture et de la maltraitance, en organisant des activités visant à promouvoir les capacités des magistrats du Ministère public en matière de lutte contre la torture.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de séminaires organisés par la Présidence du Ministère public en matière du renforcement des capacités de ses magistrats dans le domaine de la protection des droits de l’Homme, de traitement des violations en général et la lutte contre la torture.

Le Maroc et le Danemark sont membres essentiels de l’Initiative de la convention contre la torture, lancée en 2004, qui aide les États à surmonter les obstacles et à ratifier et mettre en œuvre la convention des Nations Unies contre la torture, par le biais de partenariats solides et de coopération inter-étatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.