Lydec augmente ses tarifs en août: La pilule passera-t-elle après les vacances ?

Lydec augmente ses tarifs en août: La pilule passera-t-elle après les vacances ?
Lydec augmente ses tarifs en août: La pilule passera-t-elle après les vacances ?

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Un avis de Lydec est parvenu en cette période estivale à une large frange de sa clientèle casablancaise l’informant de l’entrée en vigueur de « nouvelles dispositions » liées à la tarification. Autant dire que le délégataire des services de distribution d’eau, électricité et assainissement a choisi la période des vacances pour introduire une nouvelle grille tarifaire « selon les usages», précise l’avis. Période durant laquelle la campagne de boycott qui ciblait trois enseignes marocaines pour dénoncer la détérioration du pouvoir d’achat a commencé à baisser d’intensité.

L’augmentation des tarifs eau/assainissement appliquée à la catégorie de clients «entreprises» a été décidée par le comité de suivi de la gestion déléguée (prise en avril dernier).

Les nouveaux tarifs se déclinent en deux tranches pour l’eau et autant pour l’assainissement. Ainsi, pour une consommation inférieure à 35 m3, la tranche 1 revient à 11,24 DH /m3. La 2e tranche, supérieure à 35 m3, passe à 16,48 DH/m3 (voir aussi tableau). Sans compter la redevance mensuelle fixe de 8 DH pour l’eau et 7 DH pour l’assainissement.

Cette hausse est la première qui touche l’eau potable après les hausses successives (4 fois depuis 2014) sur les tarifs électricité (particuliers et entreprises).

Pour rappel, le réajustement tarifaire de l’électricité et de l’assainissement, décidé en 2014, s’est accompagné du passage à une tarification par tranche sélective. Celle-ci consiste en l’application sur la totalité de la consommation mensuelle du client du tarif de la tranche concernée. Pour les usagers de la  première tranche (celle qui est inférieure ou égale à une consommation de 100 kWh), le prix du kWh reste inchangé (0,84 DH).

Quant à la 2e tranche (entre 100 et 150 kWh), le prix est de 1,02 DH/kwh (au lieu de 0,98 DH en 2016). Ces mêmes tarifs sont appliqués à la 3e tranche (inférieure ou égale à 200 kWh). Pour rappel, 63% des clients de Lydec consomment en moyenne moins de 150 kWh/mois (tranche 1 ou 2) pour une facture maximale de 163 DH.

Reste que pour les tranches dites économiques, la facturation progressive est maintenue. Ainsi, le client ne paie que le tarif de sa tranche, la facturation sélective n’entrant en vigueur qu’au-delà de 150 kWh. En clair, l’usager paie la totalité de la consommation mensuelle au tarif de la tranche dans laquelle il se trouve.

Quant aux tranches supérieures, le prix du kWh passe de 1,07 à 1,11 DH pour la tranche 4, alors que la tranche suivante atteint 1,31 DH (au lieu de 1,27). Les usagers de la 6e tranche (supérieure à 500 kWh) s’acquittent du tarif le plus cher, soit 1,51 DH/kWh (contre 1,46 en 2016).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.