LYDEC : Un résultat net en chute libre…

LYDEC : Un résultat net en chute libre…
Dans un communiqué de presse, LYDEC fait état d’un chiffre d’affaires en progression de 2,5% au titre du S1-2016 à 3 344 M Dhs. Par segment, les volumes ont progressé de 0,9% pour « l’Electricité », portés par la consommation des ventes de Moyenne Tension et ce, en dépit d’une baisse des consommations hivernales des clients particuliers (hiver clément se traduisant par une baisse de la consommation d’électricité de la clientèle grand public sur le T1-2016). Cette évolution s’est traduite par une amélioration de 0,5 pt du rendement électricité pour atteindre 93,4%. Parallèlement, les volumes écoulés du segment « Eau » ont augmenté de 0,8%, en lien principalement avec la bonne tenue des ventes aux particuliers. Dans ces conditions, le rendement du réseau Eau s’est établi à 76,2%, en bonification de 0,5 pt, bénéficiant notamment des plans d’action de réduction des pertes. Compte tenu de la maîtrise de l’évolution des charges d’exploitation (hors dotations aux amortissements et aux provisions), l’EBE s’est stabilisé à 452 M Dhs. Pour sa part, le résultat opérationnel s’est amoindri de 22% pour s’établir à 176 M Dhs, du fait de la non récurrence de la reprise de provision constatée au S1-2015 ainsi qu’à l’amortissement du Système Anti-Pollution Est mis en service en mai 2015. Suivant la même tendance, le résultat financier ressort en retrait de 17 MDhs en raison de la baisse de capitalisation des frais financiers liés aux projets d’investissement du S1-2016 qui se sont élevés à 240 M Dhs (dont 132 M Dhs financés par le délégataire). Etant donné ces éléments, le résultat net affiche une chute de 34% pour se situer à 88 M Dhs. En termes de perspectives, LYDEC prévoit pour l’exercice 2016 (hors éléments exceptionnels et non récurrents) un résultat net stable ou en léger repli par rapport à 2015. Une projection qui tient compte des conditions climatiques de début d’année et des recettes de maîtrise d’œuvre liées à la réalisation des grands projets d’investissement sur le second semestre de l’année en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.