M.H. Clark s’en est allée: Le suspense dure toujours…
M.H. Clark s’en est allée: Le suspense dure toujours…

L’écrivaine américaine Mary Higgins Clark intronisée «reine du suspense» et l’une des écrivaines les plus vendues au monde, est morte à 92 ans. Ses best-sellers ont fait le tour du monde et assis sa réputation de forçat de l’intrigue.

Depuis les années 1990, la fille du Bronx, à New York, publiait un livre, voire deux livres par an. Et malgré des ventes en baisse, la romancière n’a jamais jeté le tablier.
À son actif, une cinquantaine de livres écoulés à quelque cent millions d’exemplaires, dont plus de 80 millions aux Etats-Unis.
Mary Higgins Clark a continué d’écrire jusqu’à sa mort, à l’âge de 92 ans.
Plonger dans l’univers de Mary Higgins Clark équivaut toujours à un voyage inlassable dans les intrigues mêlant mystère, affaires criminelles et femmes fortes.

Née en 1927 dans un milieu modeste à New York, la romancière enchaîna les petits boulots, standardiste dans un hôtel puis dactylo, avant de se marier, à 20 ans, et devenir hôtesse de l’air pour la Pan Am.
Abandonnant ce métier grisant qui lui a ouvert les yeux sur le monde pour se consacrer à ses enfants, elle transforma sa cuisine en antre d’écriture avant l’heure de l’école.
Un rituel est née: de 5h à 7h du matin, la fille du Bronx allait révéler ses intrigues à un large public.
Veuve à 35 ans avec cinq enfants à charge, elle commence à écrire des nouvelles et des feuilletons pour la radio. Elle publie en 1969 son premier livre, une biographie romancée de la vie de George Washington, sans succès.

C’est en 1975 qu’elle s’essaie pour la première fois au genre du thriller avec La Maison du guet, récit d’une mère accusée d’avoir assassiné ses deux premiers enfants.
Ce sera son premier best-seller. En suivront bien d’autres, comme La Nuit du Renard qui en fait une millionnaire, incitant son éditeur français, Albin Michel, à créer une collection Spécial Suspense.

Pour mieux démarrer cette seconde vie, Mary s’inscrit à l’université de Fordham, à New York, où elle obtient une licence en philosophie, son premier diplôme universitaire, à 50 ans.
En 1987 lui revient l’honneur de présider le Mystery Writers of America et, l’année suivante, l’International Crime Congress, à New York.
En 2000, Mary surprend en publiant Trois jours avant Noël, un polar co-signé avec sa fille Carol. Mère et fille en publieront quatre autres.

Nombre de ses romans policiers ont été adaptés pour la télévision ou le cinéma comme La nuit du renard (A Stranger is Watching, Sean S. Cunningham, 1982), La maison du guet (Where are The Childen, Bruce Malmuth, 1986), Nous n’irons plus au bois (All around The Town, Paolo Barzman, 2002).

Populaire en France, M. Higgins Clark avait été faite Chevalier des Arts et des Lettres en 2000.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.