Managem Environnement international pénalisant
Managem Environnement international pénalisant

À fin septembre 2019, MANAGEM affiche des revenus consolidés en repli de 1,7% à 3 274 MDH, recouvrant une baisse des cours des principaux métaux sur la période avec -49% pour le cobalt, -11% pour le zinc et -10% pour le cuivre.

Néanmoins, cette dégradation des cours des métaux a été atténuée par la poursuite des efforts d’augmentation des volumes de production des principaux métaux, dont l’or (> 100%), le cobalt (+43%) et l’argent (+25%), le démarrage de la nouvelle usine au Soudan (projet d’extension des capacités de production),le redressement des fondamentaux de SMI et l’appréciation du taux de change avec un impact positif de 100 MDH sur le chiffre d’affaires.
Sur le seul T3 2019, les revenus réalisent un bond de 29,8% à 1 114 MDH par rapport au T3 2018, atténuant ainsi la diminution de 13% enregistrée à fin juin 2019. Comparativement au T2 2019, le chiffre d’affaires consolidé accuse un recul de 7,2%. S’agissant de l’endettement, le Groupe enregistre une dette nette de 3 809 MDH, en alourdissement de 36,4%.

Cette évolution s’explique par les efforts d’investissements importants ainsi que par l’acquisition des parts complémentaires du projet Tri-K auprès du partenaire AVOCET MINING.
En effet et sur les neuf premiers mois de 2019, MANAGEM affiche un CAPEX en hausse de 18,9% à 1 306 MDH alors que sur le seul T3 2019, le CAPEX ressort en augmentation de 10,2% par rapport au T3 2018 et de 47,2% comparativement au T2 2019 à 508 MDH. Concernant les nouveaux projets de croissance externe, le Groupe a connu un avancement significatif dans la concrétisation de sa stratégie africaine avec la livraison de certains projets importants notamment au Soudan avec le démarrage de la nouvelle usine, première unité industrielle du pays, devant porter la capacité de production annuelle à 65 000 onces d’or par an, où encore en Guinée avec l’acquisition de 30% des parts complémentaires auprès du partenaire AVOCET MINING du projet TRI-K.

Le Groupe MANAGEM est désormais détenteur à hauteur de 85% du projet aurifère TRI-K avec comme objectif une production annuelle de 3,5 tonnes à terme.
À cela s’ajoute l’achèvement du programme de financement du projet et des différentes études de due diligence y afférentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.