Marché automobile: Le marché s’essouffle…

Marché automobile: Le marché s’essouffle…

Après avoir démarré l’année sur les chapeaux de roues, les ventes automobiles semblent s’essouffler au terme du premier semestre. Les chiffres de l’AIVAM le confirment puisque le nombre des nouvelles immatriculations a atteint 84.479, contre 83.583 au cours de la même période de l’année dernière, soit une légère hausse de 1,1%. Par segment, les ventes des voitures particulières ont régressé de 0,31% à 78.215 unités, alors que ceux des véhicules utilitaires légers ressortent en hausse de 22,22% à 6.264 unités écoulées. Ce qui confirme la tendance déjà observée au terme du cinquième mois de l’année qui semble ainsi s’accentuer durant le mois de juin, qui a coïncidé cette année avec l’avènement du Ramadan, et qui a été marqué par une baisse de 5,57% des ventes à 15.363 unités écoulées. Une baisse qui a grevé plusieurs marques à l’exception du groupe Renault qui arrive, avec ses deux marques, à maintenir sa vitesse de croisière en revendiquant une part de marché de 43,5%. En effet Dacia qui arrive en tête du « top-ten » des ventes VP avec 23.801 unités vendues depuis le début de l’année s’est assurée une croissance de 10,89%, suivie par Renault confortée par une hausse de 20,98% de ses ventes à 10.224 nouvelles immatriculations. Ford arrive à se maintenir à la troisième place en dépit de la baisse de ses ventes de 18,67% à 6.372 voitures écoulées alors que Volkswagen, avec ses 5.310 unités vendues, en baisse de 1,06%, s’adjuge désormais la quatrième position. Hyundai qui a enregistré une baisse de 5,62% de ses ventes arrive à la cinquième à 5.173 nouvelles immatriculations suivie de près par Peugeot dont les ventes progressent de 3,4% à 5.139 unités vendues. Fiat accuse une baisse de 33,88 % de ses ventes à 3.353 unités et se retrouve à la septième position talonnée de près par la marque nipponne Nissan dont les ventes ressortent en hausse de 4,05% à 3.292 nouvelles immatriculations. Citroën atterrit à la neuvième position avec une hausse de 2,4% à 3.154 unités vendues et Toyota ferme la marche avec une baisse de 15,94% de ses écoulements à 1.809 immatriculations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.