Marché automobile: Les ventes ont calé en mai
Marché automobile: Les ventes ont calé en mai

Le marché automobile, toujours en phase de correction, poursuit sa tendance baissière en affichant un repli des immatriculations de -14,6%, VP et VUL confondus (-15,27% pour les VP et -8,92% pour les VUL).

Parallèlement à la non-récurrence du salon automobile et l’arrêt du crédit gratuit, la stagnation de l’activité commerciale durant ramadan contribue également à l’accentuation de la baisse.

En cumulé, les ventes des VP et VUL réalisées sur les cinq premiers mois de 2019 enregistrent un recul de -12,9% avec 66 767 unités écoulées contre 76 622 pour la même période de 2018.

En termes de performances annuelles, les 3 marques françaises affichent les meilleures évolutions des ventes avec +69,87% pour CITROËN, +14,99% pour PEUGEOT et +5,32% pour RENAULT (en y-o-y).

Cependant, DACIA se positionne, comme à l’accoutumée, en tête du peloton avec 3 493 unités écoulées en Mai 2019, affichant toutefois un repli de -7,45%, soit une part de marché de 29,26% sur les VP.

Les marques du Groupe AUTO HALL ont enregistrées, quant à elles, les plus fortes contre-performances du marché en Mai 2019, avec sa Lead Brand FORD qui poursuit la dégradation de ses ventes de -53,61% à 308 unités pour une part de marché de 3,07 %.

Figurant désormais au dernier rang du Top 10, la marque américaine risque de perdre sa place dans le classement au profit d’OPEL et de SKODA avec des parts de marché respectives de 2,75% et 2,35%.

Dans ce sillage, les écoulements de la carte nippone NISSAN se sont repliés de -47,94% à 392 immatriculations au moment où TOYOTA a vu ses ventes baisser de -46,54% à 332 unités, s’accaparant ainsi des PDM respectives de 3,91% et 3,31%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.