Maroc/FMI: Perspectives favorables mais…
Maroc/FMI: Perspectives favorables mais…

Les perspectives économiques à moyen terme au Maroc restent favorables et la croissance devrait atteindre 4,5% d’ici 2024, selon le rapport annuel du Fonds Monétaire International (FMI), publié hier mardi.

Selon le FMI, ces perspectives restent soumises à des risques internes et externes importants, notamment des retards dans la mise en œuvre des réformes, une croissance plus faible dans les principaux pays partenaires (notamment la zone euro), la hausse des prix du pétrole, les risques géopolitiques et la volatilité des conditions financières.
En revanche, la baisse des prix internationaux du pétrole pourrait aider à renforcer la résilience de l’économie marocaine et une intégration régionale accrue dans la région du Maghreb pourrait devenir une source supplémentaire de croissance pour le Maroc à moyen terme.

Aussi, l’organisation a formulé plusieurs recommandations à commencer par la poursuite de l’assainissement budgétaire afin de préserver la soutenabilité de la dette tout en préservant les investissements prioritaires et les dépenses sociales à moyen terme.
Le Fond prône aussi de nouvelles améliorations de l’efficacité et de la gouvernance du secteur public par le biais d’une réforme de la fonction publique, d’une mise en œuvre prudente de la décentralisation budgétaire, d’un renforcement du contrôle exercé sur les entreprises publiques et d’un meilleur ciblage des dépenses sociales.
Dans la même lignée, les administrateurs du FMI ont souligné la nécessité maintenir le rythme des réformes structurelles afin de passer à un modèle de croissance davantage fondé sur le secteur privé, tout en réduisant les inégalités et en protégeant les plus vulnérables.
Les administrateurs ont également encouragé les efforts soutenus visant à renforcer la gouvernance et à lutter contre la corruption et ont appelé à réorganiser les politiques du marché du travail et de mettre en œuvre des réformes de l’Education afin de créer des emplois, en particulier pour les femmes et les jeunes. Sur le volet régime des changes, Le FMI estime que la transition vers une plus grande flexibilité des taux de change aidera l’économie à absorber les chocs extérieurs potentiels et à rester compétitive.
Dans ce sens, il encourage les autorités à utiliser la fenêtre d’opportunité actuelle pour poursuivre cette réforme de manière soigneusement séquencée et bien communiquée.

Pour l’année 2018, le FMI constate que l’activité économique s’est affaiblie pour atteindre 3%, en raison de la moindre croissance des secteurs agricole et tertiaire. Le taux de chômage reste proche de 10% et particulièrement élevé chez les jeunes.
L’inflation globale a atteint 1,9% en 2018, en partie à cause de la hausse des prix des produits alimentaires.
Quant à l’assainissement des finances publiques, il s’est ralenti en 2018 et le déficit public s’est stabilisé à 3,7% du PIB en raison de la vigueur des recettes de la TVA et de la réduction de la masse salariale, qui ont partiellement compensé la baisse des impôts et des subventions des entreprises et l’augmentation des subventions au gaz butane.
Malgré de solides performances à l’exportation dans les secteurs de l’automobile et des phosphates, le déficit de la balance courante s’est creusé pour atteindre 5,4% du PIB, en raison de la hausse des importations d’énergie et de biens d’équipement, ainsi que de la baisse des envois de fonds, des subventions officielles et des recettes touristiques, constatent les auteurs du rapport.
Pour ce qui est de l’IDE net, il a fortement augmenté pour atteindre 2,5% du PIB, alors que les réserves internationales ont chuté à 24,4 milliards de dollars mais restent confortables, avec 5,2 mois d’importations environ.
D’après le FMI, la capitalisation bancaire est adéquate et les risques pour la stabilité financière sont limités. Les prêts improductifs restent relativement élevés.

Pour rappel, le Conseil d’administration du FMI a conclu le 13 mai 2019 les consultations au titre de l’article IV avec le Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.