Marocains Entrepreneurs du Monde: La CGEM officialise la 13ème région

Marocains Entrepreneurs du Monde: La CGEM officialise la 13ème région

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc en partenariat avec le ministère des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration ont lancé en grande pompe la 13ème Région baptisée
« MeM by CGEM ».

La 13ème région logée au sein de la Confédération a pour principal objectif de mettre en place une plateforme d’échange entre les Marocains Entrepreneurs du Monde et ceux opérant au Maroc, et vise à encourager les investisseurs marocains résidant à l’étranger à investir sur le marché marocain. Elle permettra également de faciliter le développement des échanges économiques entre le Maroc et l’étranger, grâce aux MRE et
Entrepreneurs du Monde.
Selon Myriem Bensaleh, présidente de la CGEM, la communauté des investisseurs marocains à l’étranger est constituée de plus de cinq millions de personnes dans près de cent vingt pays, dont plus de 300.000 entrepreneurs. Une communauté que le Patronat compte réunir au sein de cette région virtuelle afin de faciliter leur intégration dans l’économie marocaine à travers notamment la formation et l’échange d’expériences et d’expertises. Le mot clé prononcé à cette occasion par la Présidente de la Confédération patronale n’est autre que « le maillage » à initier avec ses vertus. Profitant de l’occasion, le ministre de tutelle, Abdelkrim Benatiq, a annoncé que son département s’est fixé comme priorité d’encourager cette dynamique entrepreneuriale à travers, notamment, la mise en place d’une cellule d’information et d’orientation, d’outils dédiés consultables online ainsi que de programmes d’aide à la création d’entreprises. Cette chance que représente la diaspora marocaine pourra désormais contribuer au développement économique du Royaume à travers des investissements productifs structurés et à haute valeur ajoutée, et ainsi dépasser le périmètre limité des investissements dans l’immobilier, dans des
entreprises commerciales où encore dans le simple envoi de Fonds. Le ministre a rendu un hommage appuyé au « capital humain » de la diaspora, forgé par le savoir et la compétence acquis à l’étranger et qui constitue, face à la fuite des cerveaux, une ressource cruciale pour les pays d’origine.
Dans cette perspective, le Moroccan Business Bridge, premier salon du genre, a réuni plus 300 MeM et entrepreneurs installés au Maroc pour partager leurs expériences et explorer les opportunités de partenariat et de développement aussi bien au Royaume qu’à l’étranger. Si la 13 région est virtuelle, le Salon, lui, a été bien réel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.