Meeting International Mohammed VI/Diamond league: Des discoboles mondiaux et olympiques...
Meeting International Mohammed VI/Diamond league: Des discoboles mondiaux et olympiques...

Parmi les épreuves les plus attractives , dimanche prochain au Complexe Sportif My Abdellah de Rabat au meeting International Mohammed VI pour le compte de la sixième étape de la Diamond League, il y a l’épreuve du Lancer du Disque chez les femmes comme chez les messieurs.
Dans les deux genres, on s’attend à deux exploits: la réalisation des meilleures performances mondiales de l’année et la pulvérisation des records du meeting International Mohammed VI.
C’est vous dire qu’au meeting International Mohammed VI des plateaux exceptionnels au programme bien garni vont galvaniser les gradins pleins à craquer : 40 mille spectateurs sont attendus le 16 juin à partir de 18 heures.

Chez les hommes, tous les projecteurs seront braqués sur Daniel Stahl, l’homme en forme de la discipline avec une meilleure performance mondiale à 70m56 pour un record personnel de 71.29m.
Le géant suédois, 2 m de taille et 145 kg de poids, s’était déjà qualifié pour la finale de la Diamond League suite à sa performance lors de l’étape de Stockholm.

Sa mission ne sera pas de tout repos face à Gudzius Andrius, champion du monde en titre et champion d’Europe en 2018.
Le lituanien, qui occupe le deuxième rang mondial ne sera pas une proie facile pour ses concurrents.

Autre rival de poids, le jamaïcain Fedrick Dacres, n°1 mondial.
L’athlète de 25 ans a réalisé en 2018 une meilleure performance mondiale de l’année de 68.96m pour un record personnel de 69.67m.
A stockholm il a remporté l’épreuve avec 69.67m ce qui fait que tout le monde prédit un essor formidable au jamaïcain lors du prochain championnat du monde.

Parmi le top 8 mondial présents à Rabat figurent également le champion Olympique Christoph Harting.
L’Allemand reste sur un record personnel de 68.37m réalisé en 2016, mais un sursaut d’orgueil peut changer la donne à tout moment, comme cela peut être le cas du très expérimenté polonais, Piotr Malachowski, vice-champion Olympique et dauphin de Harting en 2016.

Chez les dames aussi, le suspense est garanti et l’épreuve sera âprement disputée avec la présence notamment de la croate Sandra Perkovic, championne olympique, du monde et d’Europe.
La n° 1 mondiale aux apparitions limitées sera confrontée, au grand bonheur des férus, à l’intraitable cubaine Denia Caballero, auteure d’une meilleure performance mondiale de l’année avec 68.46m.
Cette dernière tentera par la même occasion de confirmer sa stature de médaillée olympique et de championne du monde en 2015.

L’étape de Rabat de la Diamond League n’aura lésiné sur rien pour assurer le grand spectacle puisque on retrouvera également l’Américaine Valerie Allman, certainement dans la forme de sa vie forme comme en témoigne sa meilleure performance mondiale de l’année (67.15m).

En réunissant le top 10 mondial des discoboles, le Complexe Sportif My Abdellah vibrera au rythme d’un avant mondial à trois mois des championnats du monde d’Athlétisme à Doha. Un sacré « citius, altius, fortius » en perspectives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.