« Meilleur roman arabe»: Aïcha El basri distinguée à Charja

« Meilleur roman arabe» Aïcha El basri distinguée à Charja
« Meilleur roman arabe» Aïcha El basri distinguée à Charja

La Marocaine Aïcha El Basri a reçu, mercredi, aux Émirats arabes unis, le prix du « meilleur roman arabe ». Cette distinction a été remise lors de la 37e édition du Salon international du livre de Charjah. Aicha El Basri, poète également, a été primée pour son œuvre « Al Hayat min douni » (La vie sans moi). Ce prix est doté d’une enveloppe de 150.000 dirhams émiratis, soit environ 390.000 DH.

La romancière avait décroché en 2016 le prix international Kateb Yacine du roman (Algérie) pour son œuvre « Hafidat Grita Jarbot », avant d’être primée l’année suivante lors du Prix de poésie féminine Simone Landry (Paris). El Basri est membre de l’Association internationale de la critique littéraire (France), de la Maison de la Poésie au Maroc et de l’Union des écrivains du Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.