MINIERE TOUISSIT: Des réalisations en hausse

MINIERE TOUISSIT: Des réalisations en hausse
MINIERE TOUISSIT: Des réalisations en hausse

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Au titre du 1er semestre 2018, la Compagnie minière de Touissit affiche des réalisations financières bien orientées par rapport à fin juin 2017 et supérieurs aux anticipations. En effet et dans un climat social assaini et serein, le chiffre d’affaires consolidé de la société ressort en forte progression de 57,8% par rapport au S1 2017 à 290,9 MDH.  Dans une ample mesure, le résultat d’exploitation de CMT affiche une progression de 115,7% sur la période pour s’établir à 155,9 MDH, soit une marge opérationnelle de 53,6% (contre 39,2% une année auparavant). Cette performance reste imputable à la maîtrise des charges opératoires qui n’ont progressé que de 7,6% sur la période, reflétant le retour à la normal des conditions d’exploitation ainsi que la capacité de la société à maîtriser ses coûts de production. Intégrant un résultat financier qui recule légèrement de 6,6% à 7,5 MDH et un résultat non courant qui creuse son déficit de 522 300 DH  à -1,8 MDH, le RNPG ressort en progression de 108,3% à 132,8 MDH pour une marge nette de 45,7% (contre 34,6% au S1 2017).  Sur le plan bilanciel, le fonds de roulement de la société recule de 16,4% par rapport à fin 2017 à 445,8 MDH suite principalement au renforcement des immobilisations corporelles et au léger recul des capitaux propres, tandis que le BFR s’améliore en baissant de 35% à 203,2 MDH grâce au repli des autres créances et comptes de régularisation. Partant, la trésorerie nette se renforce de 10% sur la période pour atteindre 242,6 MDH. En matière d’endettement, CMT affiche désormais une situation de désendettement à hauteur de -19,6 MDH (contre une dette nette de 3,9 MDH en 2017) grâce principalement au renforcement des disponibilités couplé à la disparition des dettes court terme. Enfin et sur le plan des perspectives, le Management de la société s’attend à ce que les résultats du second semestre soient orientés à la baisse dans le sillage de l’orientation des cours des métaux. CMT escompte tout de même maintenir sa politique de maîtrise des coûts de production afin d’en limiter l’impact sur les résultats annuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.