Missiles israéliens tirés sur la Syrie: La DCA riposte
Missiles israéliens tirés sur la Syrie: La DCA riposte

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

A mesure que la pression militaire syrienne se renforce autour d’Idlib, Israël multiplie les agressions contre l’armée syrienne. La preuve par les missiles tirés depuis la partie occupée du Golan syrien.

La défense antiaérienne syrienne a été activée, mercredi 12 juin, avant l’aube face à une
« agression israélienne » et a abattu « un certain nombre de missiles » visant le sud de la Syrie, a annoncé l’agence de presse officielle SANA.

L’attaque est survenue aux environ de 2 heures du matin contre le secteur de Tall Al-Hara, dans la province de Deraa, située non loin du plateau du Golan, a précisé la SANA. Tall Al-Hara est considérée comme une colline stratégique car elle surplombe le plateau du Golan, occupé par Israël.
Plusieurs déflagrations produites par la DCA en action ont été entendues dans le ciel au-dessus de certains quartiers de Damas.

« Les dommages se limitent à des dégâts matériels, il n’y a pas de pertes humaines », précise l’agence syrienne SANA.
L’agence accuse aussi Israël d’avoir mené « une guerre électronique » et d’avoir ainsi
« brouillé des radars » de la Syrie.
Selon la chaîne de télévision Syria TV, suite à l’attaque, Israël a commencé à brouiller les radars syriens.

Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, Israël a effectué plusieurs raids contre des positions militaires des autorités syriennes ainsi que celles de ses alliés, l’Iran et le Hezbollah.

Les derniers bombardements israéliens en Syrie avaient eu lieu début juin.
L’armée israélienne avait visé une base aérienne dans le gouvernorat de Homs, faisant au moins un mort et plusieurs blessés.
L’attaque est survenue un jour après que l’aviation israélienne eut frappé des positions des forces gouvernementales syriennes en représailles au lancement de deux projectiles en direction du mont Hermon, situé sur la partie du plateau du Golan contrôlée par Israël.
En mai, Israël avait aussi visé la province de Qouneitra, dans le sud syrien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.