Les mobilités africaines négociés à Essaouira

Les mobilités africaines négociés à Essaouira

Pour la cinquième année consécutive, le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira et le Conseil national des droits de l’homme organisent le forum des droits de l’Homme. Les matinées des 13 et 14 mai 2016 seront consacrées aux mobilités africaines sur le thème : « Diasporas africaines : racines, mobilités, ancrages ».

Cela fait cinq ans que le festival Gnaoua est devenu une agora où les acteurs de différentes sensibilités, référentiels et nationalités débattent des dernières problématiques qui font l’actualité. Aux côtés de la musique et des arts, le forum du Festival est venu renforcer le volet intellectuel du festival. Le forum confirme, de la sorte, la dimension africaine d’un rendez-vous festif. L’Afrique constitue est depuis trois ans la thématique centrale avec un forum consacré à l’histoire du continent et ses liens séculiers avec le Maroc en 2014. En 2015, un second forum a été dédié à la question des femmes et de leurs combats pour l’égalité. Dans ce même sillage de ces journées d’échanges, les organisateurs abordent cette année une question à la fois enracinée dans l’histoire africaine et qui s’impose avec acuité : les multiples conséquences des flux migratoires.
L’importance de ce thème s’explique par le fait que l’Afrique, continent à forte et ancienne tradition migratoire, fait face aujourd’hui à de nouvelles problématiques de mobilité et à des reconfigurations profondes de ses anciennes formes migratoires. A cet égard, les signaux de la métamorphose des déplacements et de ses conséquences sur l’Afrique à long et moyen termes sont inégalement perçus que ce soit par les pays d’origine ou par les pays d’accueil. D’où l’importance de cette rencontre… Le forum se fixe déjà l’objectif de penser de façon concrète les rapports diasporiques à l’Afrique et de réfléchir ces nouvelles réalités de mise en mouvement de la diaspora.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.