Moyens de paiement: Hausse importante de la monnaie fiduciaire en 2018
Moyens de paiement: Hausse importante de la monnaie fiduciaire en 2018

Selon le dernier rapport de Bank Al-Maghrib (BAM) sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et les initiatives d’inclusion financière, la demande de la monnaie fiduciaire a enregistré en 2018 une croissance significative aussi bien en valeur qu’en volume, en dépit de la progression sensible des échanges des paiements scripturaux.

Établie à une valeur de 249 Mrds Dh à fin 2018, la circulation fiduciaire maintient une augmentation de 7%, soit une évolution similaire à celle enregistrée un an auparavant.
En nombre, celle-ci s’apprécie de 4% pour atteindre un volume équivalent à 1,7 milliards de billets et 2,8 milliards de pièces.

En matière de surveillance, les faux billets détectés par BAM continuent leur trend baissier pour enregistrer un recul de 7% en 2018.
Cette évolution concerne aussi bien le volume que la valeur des faux billets qui s’établissent à 9 074 billets et correspondent à 1,4 MDH.
Notons que la contrefaçon au Maroc se situe à un niveau très faible comparativement à l’échelle international.

Au volet des paiements scripturaux, le nombre global de moyens de paiement échangés s’est élevé à plus de 241 millions d’opérations, correspondant à une valeur cumulée de près de 3 433 Mrds Dh, en hausse de 14,1% par rapport à 2017.
Par type, l’utilisation du chèque a confirmé sa régression (14% en 2018 contre 24% en 2017), permettant ainsi au virement de maintenir sa première place, pour la troisième année consécutive (40% des échanges en 2018 contre 35% en 2017) suivi par la carte bancaire avec 29% des échanges (contre 26% en 2017).
Il est à noter, que les prélèvements ont également dépassé les chèques dans l’ensemble des échanges en nombre (15% en 2018 contre 12% en 2017).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.