Offensive sur la zone CEMAC: La BCP met le grappin sur la BCI Congolaise
Offensive sur la zone CEMAC: La BCP met le grappin sur la BCI Congolaise

Le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) vient d’annoncer avoir finalisé, ce vendredi 11 octobre, l’acquisition de 100% du capital de la Banque Commerciale Internationale (BCI) de la République du Congo, auprès du Groupe BPCE (groupe bancaire français formé des réseaux Banque Populaire et Caisse d’Épargne), après avoir obtenu l’ensemble des autorisations réglementaires.

Une cérémonie officielle a été organisée au siège de la BCI à Brazzaville, en présence de Kamal MOKDAD, Directeur Général de la BCP et de l’International et de André COLLET, DGA de la Banque promu au poste de Directeur Général.

À travers cette acquisition, le groupe BCP renforce sa présence dans la zone CEMAC et atteint le cap stratégique de 30 pays de présence à l’international, dont 16 en Afrique.

À cette occasion, K. MOKDAD a souligné que : « Le rachat de la BCI permettra au groupe BCP d’asseoir sa présence dans la zone CEMAC à travers un programme d’inclusion financière porté par un écosystème de solutions digitales et technologiques en phase avec les attentes du marché ».

Pour rappel, le groupe BCP est le sixième acteur bancaire du Continent par la taille des fonds propres, et l’une des toutes premières banques africaines en termes de total bilan.
La BCP dispose d’une implantation historique en Afrique de l’Ouest sous la marque
« Banque Atlantique » et en Europe via sa filiale « Chaabi Bank ».
La BCP est également la seule institution bancaire en Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre à être présente dans l’océan indien à Maurice, à travers sa filiale BCP Bank (Mauritius).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.