Omnisports du CODM: Le Conseil d’administration du CODM recadre le président de la Commune de Meknès

Le Conseil d'administration du CODM recadre le président de la Commune de Meknès
Le Conseil d'administration du CODM recadre le président de la Commune de Meknès

Suite à l’ingérence du président de la Commune de Meknès et de certains conseillers élus dans la gouvernance du CODM en tant que association multidisciplinaire et de ses sections en particulier la section du Football, le président du bureau du Conseil d’Administration de l’omnisports du CODM a rendu public un communiqué pour éclairer l’opinion publique locale et nationale.

Dans ce communiqué, on précise que le président de la Commune de Meknès s’est immiscé d’une manière éhontée dans la gouvernance de l’association omnisports du CODM en enfreignant à l’article 26 de la Constitution du Maroc : le soutien de tout établissement public doit se faire sur ses des bases professionnelles mais en préservant l’indépendance des associations.
Le communiqué précise que le Conseil d’Administration de l’omnisports du CODM n’a jamais reçu le moindre rond des collectivités territoriales locales et/ou régionales. On rappelle que le Conseil Communal de Meknès affecte les subventions à quelques sections du CODM et non à leur Conseil d’Administration.
Le communiqué a fait état aussi des redevances fiscales estimées à plus de 15 millions de dirhams qui ont été versées à l’administration des impôts de Meknès par le Conseil d’Administration. Des ardoises héritées par l’actuel bureau du Conseil d’Administration , régentée naguère par un groupuscule de rentiers de la capitale ismaélienne.
Le communiqué rappelle aussi que les contribuables qui ne versent aucun centime pour soutenir le CODM doivent plus de 300 millions de dirhams à la Commune de Meknès devant la nonchalance de son président qui brille par les déclarations politiciennes pour cacher ses bides et contourner ses promesses de son soi-disant programme électoral par lequel il a promis aux Meknassis monts et merveilles.
« Le CODM, est une association sportive , un bien public, qui ne peut en aucune manière, être un tremplin pour assouvir des dessins de politicards », souligne le communiqué.
Les responsables de l’omnisports du CODM ont interpellé aussi les pouvoirs publics locaux pour démarrer les travaux de la Construction de la salle couverte, un projet qui accuse beaucoup de retard depuis 2009. Aujourd’hui, les pjidistes veulent transférer le projet dans un autre lieu à Meknès. Une tentative qui aurait des relents politiciens et électoralistes !
Heureusement, que le Conseil provincial n’a pas entendu le président du Conseil Communal de Meknès de cette oreille. Il vient d’éjecter ce point lors de sa session ordinaire, tenue récemment au siège de l’ex-préfecture d’Al Ismailia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.