On sifflera tous samedi: Et après ?

Toutes les batailles sont bonnes à engager. Surtout dans une société où il a été difficile d’accepter le plan d’intégration de la femme au développement… C’était il y a des années de cela. Un chantier qui reste toujours ouvert au regard des revendications pressantes exprimées à chaque occasion par les organisations féministes qui exigent non seulement la bataille de l’égalité dans les textes et dans la réalité, mais aussi et surtout cette perception que la société a de la femme. Et c’est bien là où réside, il ne faut pas le perdre de vue, la mère de toutes les batailles.

Un proverbe bien de chez nous rappelle que le courant d’un oued prend de l’ampleur à mesure que les gouttelettes tombent. Osons croire en cette réalité empirique tout en donnant toutes leurs chances aux multiples initiatives prises par les collectifs qui défendent la cause féminine, là où elle est et où elle conduit. Comme c’est le cas de l’idée ingénieuse prévue pour ce samedi lorsque les femmes investiront les espaces publics pour les saturer de coups de sifflet. Le mouvement #Masaktach veut ainsi dénoncer la persistance du harcèlement. Et ce malgré l’armature légale prévue pour lutter contre cette forme toxique de sexisme. Ainsi, #ila dsser seffri (à entrendre s’il dépasse les limites, siffle) devrait normalement mobiliser nos mères, soeures et tantes pour crier haut et fort leur ras-le-bol d’une rue misogyne à souhait. Celle qui agresse la féminité. 

Nul besoin de rappeler qu’en sonnant la mobilisation depuis lundi, le mouvement incite aussi les pouvoirs publics à revoir leur copie, et c’est impératif, en matière de lutte contre le harcèlement et toute autre forme d’agression à l’encontre des femmes. Tant que persisteront ces tares, la société restera anxiogène. Dr El Othmani en sait peut-être tout un rayon en la matière. A moins qu’il ne persiste à vouloir fermer les yeux sur une tare sociale. Auquel cas, on n’hésitera pas à le siffler…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.