ONSSA-FAO: Coopération dans le Cactus

ONSSA-FAO: Coopération dans le Cactus

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

L’Office National de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé en marge des manifestations du SIAM un nouvel Accord de partenariat à travers un projet d’urgence pour le contrôle et l’éradication de la Cochenille du Cactus. En effet cette cochenille du cactus constitue une menace récente pour ces plantations au Maroc et dans tout le bassin méditerranéen, elle connait une expansion sans précédent, la cochenille du cactus est considérée comme le principal ravageur de cette culture. Avec une forte présence dans plusieurs régions du Maroc, elle risque de proliférer malgré les efforts déployés par l’ONSSA et le ministère de l’Agriculture. L’appui technique de la FAO pour combattre cette cochenille fait suite à plusieurs coopérations entre la FAO et le Maroc pour la lutte contre les ravageurs et les maladies transfrontières des animaux et des plantes notamment à travers une plus grande coopération régionale. On peut citer à cet égard les programmes de lutte contre la tuberculose bovine, la grippe aviaire et la peste des petits ruminants pour les maladies animales et pour la protection des plantes, la lutte contre la mineuse des agrumes, le virus des feuilles jaunes en cuillères des tomates, la morelle jaune, la rouille du blé, la lutte contre la Xellyla Fastidiosa de l’olivier et bien sur la lutte antiacridienne.
L’objectif principal du projet de la FAO est de circonscrire le ravageur dans les zones infestées, avec application des mesures phytosanitaires de lutte dans l’objectif de son éradication. Le projet réalisera diverses actions de renforcement des capacités des acteurs concernés dans la détection, la surveillance et le contrôle et l’éradication de la cochenille Dactylopius opuntiae au Maroc. Ce projet est financé sur les ressources du Programme de coopération technique de la FAO avec un montant de 417 000 dollars. Ce budget permettra de prendre en charge les frais de mobilisation d’experts nationaux et internationaux. Il couvrira également, les frais de formation de cadres et techniciens ainsi que des campagnes de sensibilisation des agriculteurs et des acteurs concernés au Maroc. En outre le projet prévoit l’organisation de visites de cadres et responsables marocains dans des pays de l’Amérique Latine où ce ravageur avait causé des dégâts énormes pour s’enquérir de leur expériences dans ce domaine, et notamment la lutte intégrée. Le projet sera géré directement par la Représentation de la FAO au Maroc. L’ONSSA est l’autorité nationale d’exécution responsable de la mise en œuvre et de la gestion générale du projet sur le territoire marocain, en collaboration avec les autres autorités et institutions nationales compétentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.