Open d'Australie de Taekwondo : Une maigre moisson de médailles!
Open d'Australie de Taekwondo : Une maigre moisson de médailles!

Composée de cinq candidats, la sélection marocaine a glané deux médailles lors de l’Open d’Australie de Taekwondo et de la Coupe du Président de la Fédération Internationale d’Océanie.

Revenus bredouille des mondiaux qui ont eu lieu en Angleterre, il y a deux mois, deux candidats ont sauvé l’honneur du Maroc en trustant deux médailles : Oumaima El Boucherie (-53 kg) a décroché la médaille d’argent alors que Omar Lakhal (-58 kg) s’est contenté de la médaille de bronze.

Il appartient aujourd’hui aux candidats marocains de se concentrer sur les Jeux Africains, prévus fin août prochain au Maroc.

Beaucoup reste à faire non seulement pour poinçonner les billets de qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo mais de jouer les premiers rôles à l’échelle mondiale et olympique.
Et on ne peut prétendre à des performances olympiques sans véritable direction technique nationale car c’est là que le bât blesse quand on fait une rétrospective sur les cinq éditions précédentes des Jeux Olympiques depuis Sydney en 2000 jusqu’à Rio Janeiro en 2016 en passant par Athènes en 2004, Pékin en 2008 et Londres en 2012.

Le Taekwondo avait des chances de médailles mais c’est à cause du même staff technique qu’on a collectionné des bides !
Voilà pourquoi il faut désormais prendre le taureau par les cornes au lieu de minorer le volet technique qui constitue la quintessence autour de laquelle gravite tout le système de gouvernance d’une fédération sportive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.